Accès direct au contenu

Mise au point

Bordeaux : Triaud va « passer un savon » à Trémoulinas

Benoît Trémoulinas a été interpellé dans la nuit de mardi à mercredi pour conduite en état d'ivresse. Mercredi matin, Jean-Louis Triaud, le président des Girondins, est revenu sur cette affaire… qui ne restera pas sans sanction.

La nouvelle tombait dans la matinée. Selon des sources policières citées par Reuters, le footballeur Benoît Trémoulinas a été interpellé dans la nuit à Bordeaux après avoir provoqué des « dégâts au domaine public », notamment des barrières d'un parking, lorsqu'il tentait d'échapper au contrôle de police en voiture et en état d’ébriété. Il a ensuite été conduit au commissariat où il a été placé en garde à vue et mis en cellule de dégrisement. Une information restée sans réaction de la part du club... jusqu'à ce que Jean-Louis Triaud se confie à l'AFP.

« Une erreur de jeunesse » - Triaud
Le latéral gauche bordelais a été arrêté « pour des problèmes de conduite en état d'alcoolémie » et n'était donc pas à l'entraînement mercredi matin a confirmé le président des Girondins. M. Triaud a précisé que l’affaire serait également réglée en interne : « Il y aura une sanction financière et il va prendre un savon ». Le dirigeant bordelais a néanmoins tenu à nuancer la faute du joueur de 26 ans en parlant « d’erreur de jeunesse ». Déjà recalé des dernières sélections de l’équipe de France, Benoît Trémoulinas a peu de chances de disputer l’Euro 2012. Pour le coup, il risque de payer bien plus cher… cette erreur de jeunesse.