Accès direct au contenu

Boxeur kanak

Antoine Kombouare est il dangereux

Le volcanique Antoine Kombouaré a débordé en prenant à partie Stéphane Sessegnon puis Apoula Edel. L'entraîneur du PSG n'en est pas à son premier coup d'essai. Et se montre même parfois dangereux...Antoine Kombouaré, comme le dit son ancien défenseur à Valenciennes Rafaël Schmitz, « faut pas le chercher. Ou le faire chier (rires)... Sinon, ça peut vite partir ». Apoula Edel, gardien du PSG, peut en témoigner. Alors qu'il regagne les vestiaires le 27 février dernier, après la victoire sur Toulouse (2-1), le portier camerounais se prend le bec avec son coach. Le ton monte, les poings aussi. « Ferme ta gueule ! Viens ici pour voir ! », menace Kombouaré, retenu ensuite par son staff. Un entraîneur prêt à en découdre, des joueurs à deux doigts de se faire recoudre : bienvenue dans la planète Kombouaré.

« Il n'a brisé aucune carrière. Enfin, je crois... »Toutes les personnes contactées par le 10 Sport pour parler de Kombouaré ont dit au moins une fois ceci : « Antoine a du caractère, c'est dans sa nature ». De frapper les gens quand il n'est pas content? « Frappé, c'est un peu fort, tempère Bernard Guignedoux, adjoint du boxeur kanak pendant six saisons. Il est explosif. Donc dès qu'une chose ne lui plaît pas, ça sort. Mais les résultats parlent pour lui. Valenciennes, Paris : Antoine a fait ses preuves. Et n'a brisé aucune carrière. Enfin, je crois... » Même pour 6,5 millions d'euros, Stéphane Sessegnon (black black cat de Sunderland), n'a pas souhaité répondre à cette question. Rafaël Schmitz, désireux de rejoindre le PSG depuis deux saisons, si. « C'est un coach honnête, franc et qui respecte les joueurs. Quand il a quelque chose à dire, il le dit. Après, c'est vrai que la vérité peut faire mal. C'est souvent dans ces moments là qu'on va trop loin, parce qu'on dit des mots... » Sauf que lui montre aussi ses poings. Choquant ? « Non. Enfin si... Mais ce n'est pas mal. C'est pour faire avancer les choses. » Rafaël Schmitz, prêt à se prendre des droites pour jouer dans l'axe à Paris...

Retrouvez l'intégralité de cet article dans LE 10 SPORT
en vente dans les kiosques depuis jeudi matin.