Accès direct au contenu

Foot - Italie

Milan AC : Seedorf réagit à la nouvelle polémique Balotelli !

Mario Balotelli, Milan AC

Après les réactions suscitées par la photo de Mario Balotelli jouant au ping-pong alors qu’il est blessé à l’épaule, l’entraîneur du Milan AC Clarence Seedorf a volé au secours de son attaquant-star et s’est emporté contre les médias transalpins.

Touché à l’épaule lors de la défaite du Milan AC face à l’Atlético Madrid en huitième de finale de la Ligue des champions, Mario Balotelli a manqué le choc de la 26e journée de Serie A face à la Juventus Turin. Proche d’un retour, il devrait figurer dans le groupe milanais qui se rendra dans le Frioul samedi pour affronter l’Udinese. Mais c’est sur un autre terrain qu’il s'est encore fait remarquer.

« LAISSEZ-LE JOUER ! »

Il a en effet décidé mercredi dernier de lancer un défi via Twitter, raquette de ping-pong en main. « Si quelqu'un pense pouvoir me battre, faites le moi savoir. Je prends les paris ! Je n'ai jamais perdu ! » Une photo qui a suscité la polémique en Italie en raison de sa blessure. Une polémique qui a eu le don d’agacer son entraîneur Clarence Seedorf qui s’est empressé de voler au secours de l’attaquant international italien. « Balotelli est responsable de ses loisirs et de ses moyens de communication. Le plus triste, c’est que quand Balotelli joue au Ping-Pong, toute l’Italie est au courant. C’est pourtant d’une banalité… Il suit un traitement six heures par jour et il prend ça très au sérieux. Il joue au ping-pong ? Et alors ? Laissez-le jouer ! Cela n’a aucune influence dans son rétablissement et c’est bien ça le plus important », a lancé le technicien néerlandais dans des propos relayés par la Gazzetta dello Sport.

« CONTINUEZ DE CROIRE QUE JE SUIS UN IDIOT »

De son côté, Mario Balotelli a lui aussi répondu aux critiques, non sans humour, et toujours via Twitter. « Le Milan n’apprécie pas que je joue au ping-pong ? Ahahhahahaha ! Je n’ai même pas joué, c’était seulement une photo et même si j’avais joué, je suis gaucher, a-t-il lancé. Sur mon compte Twitter il est écrit : ‘’Ne croyez pas tout ce que vous lisez à propos de moi à moins que cela ne vienne d’ici. Je l’ai écrit pour une raison, non ? Mais je vous en prie, ceux qui jugent sans savoir, continuez de croire que je suis un idiot. »

Articles liés