Accès direct au contenu

Journal du sport, actualité sportive

Et si Manchester United tenait son nouveau Super Sub

Trois ans après le départ d'Ole Gunnar Solskjær, un autre remplaçant décisif est en train d'émerger chez les Red Devils. Il est mexicain, surnommé « Chicharito » et a déjà permis à Man U de glaner de nombreux points malgré un temps de jeu réduit.The Hawthorns, West Bromwich. On vient à peine de dépasser l'heure de jeu lorsque Sir Alex Ferguson décide de sortir le meilleur buteur du championnat, Dimitar Berbatov alors que son équipe concède un match nul heureux face aux locaux. Mais Sir Alex a une idée derrière la tête car l'entrant n'est autre que Javier Hernandez, alias Chicharito. Quinze minutes plus tard, le Mexicain est à la réception d'un centre de Wayne Rooney et offre à United sa deuxième victoire de la saison seulement.

Le deuxième meilleur buteur du club

Car Hernandez est un récidiviste. S'il a fait treize apparitions depuis son arrivée à Old Trafford, huit l'ont été en tant que remplaçant. Et malgré ce temps de jeu réduit il a déjà inscrit 5 buts en Premier League et est le deuxième meilleur buteur du club à égalité avec Nani, le portugais bénéficiant d'un temps de jeu beaucoup plus conséquent.

Un remplaçant décisif

Le Mexicain n'est pas décisif qu'en championnat. A Valence, il lui a fallu seulement huit minutes pour inscrire le but de la victoire à Mestalla à cinq minutes de la fin du match décisif dans l'attribution de la première place du Groupe C. En octobre déjà, alors qu'Hernandez fêtait sa première titularisation face à West Bromwich (déjà), cinq minutes suffirent à ce qu'il ouvre son compteur but. Deux jours plus tard il sortait du banc à neuf minutes de la fin en Coupe de la Ligue pour inscrire le but vainqueur à Old Trafford face à Wolverhampton à la toute dernière minute (3-2). Le mois dernier face à Wigan, il inscrit le second but de United douze minutes seulement après son entrée en jeu (2-0).

Le nouveau Solskjaer ?

Évidemment, un joueur aussi décisif avec aussi peu de temps de jeu n'est pas sans rappeller une figure historique de Manchester, Ole Gunnar Solskjaer. Rares sont les joueurs à pouvoir se montrer décisif dès leur entrée en jeu. C'est de très bon augure pour Manchester United qui a glané pas moins de six titres lorsque le Norvégien faisait partie de son effectif (1996-2007). Solskjaer avait gagné le surnom de « super sub » (super remplaçant) grâce à son aptitude à scorer en fin de match. On se souvient notamment d'un mémorable Nottingham Forest - Manchester United (8-1) lors duquel le Norvégien avait inscrit 4 buts lors des 12 dernières minutes du match. Le Norvégien avait également permis à Manchester de battre sur le fil le Bayern en finale de la Ligue des Champions 1999. Sorti du banc à la 81e il offrait la victoire aux Mancuniens au bout du bout du temps additionnel. On souhaite à Chicharito de connaître la même réussite. C'est plutôt bien parti.