Accès direct au contenu

Foot - Équipe de France

Équipe de France - France/Brésil : Les notes des Bleus !

Vous avez raté la défaite de l'équipe de France face au Brésil (1-3) en match amical ce jeudi au Stade de France ? Le 10 Sport vous propose un compte-rendu détaillé de la prestation des hommes de Didier Deschamps.

Mandanda (5) : Certes il a repoussé plusieurs frappes avec notamment un bel arrêt face à Neymar (20e) ou encore un arrêt sur une frappe vicieuse de Firmino (29e). D’autres parades sont à noter (50e, 67e et 71e) mais il encaisse trois buts. Peu chanceux sur le premier but qui lui passe entre les jambes, il bouche mal son angle sur le but de Neymar et il est largement battu sur le troisième. Match mi-figue mi-raisin pour le portier de l’OM.

Sagna (3,5) : Offensivement il n’a rien apporté et les rares fois où il a centré, c’était imprécis. Défensivement, il avait un sacré client avec Neymar qui dézone très souvent sur le côté gauche qu’il occupe à Barcelone. Un match compliqué pour le latéral de Manchester City. Mathieu Debuchy n’a pas trop de souci à se faire. 

Varane (4) : C’est la déception de la soirée. Raphaël Varane joue moins au Real Madrid et cela se ressent. Beaucoup moins serein dans ses relances, il a souvent été pris à défaut et a fait preuve de moins d’engagement qu’à son habitude. À son crédit, il est le seul buteur tricolore avec une belle tête à la réception d’un corner de Mathieu Valbuena (21e). Mais cela ne sauve pas totalement son match. 

Sakho (6) : Dans la lignée de ses récentes performances à Liverpool, Sakho a été très solide et s’est montré intraitable dans les airs. Mais surtout, il a été une rampe de lancement plus utilisée que Varane alors que ce n’est pas là qu’on l’attendait. Seul reproche, une petite glissade qui aurait pu coûter cher à la 50e minute.

Evra (4) : À l’image de son équivalent à droite, le latéral de la Juventus a peu pesé offensivement et ne s’est pas montré très serein défensivement. Il est complètement pris à défaut par Willian sur le deuxième but brésilien. Didier Deschamps doit espérer que la concurrence se fasse plus pressante.

Sissoko (5) : Match correct pour le milieu de terrain de Newcastle. Solide et important dans l’impact physique, il a été l’auteur de quelques bonnes percutions. On retiendra néanmoins son face-à-face raté (58e). Remplace par Kondogbia (74e)

Schneiderlin (6,5) : Dans un poste de sentinelle qui n’est pas le sien, le milieu de terrain de Southampton a été très bon. Très disponible et important à la récupération comme à la relance, il a brillé par son excellent placement. Il a également fait preuve de beaucoup d’engagement. De loin le meilleur Français ce soir.

Matuidi (4,5) : Ce soir, ce n’était pas le Blaise Matuidi que l’on a l’habitude de voir au PSG. Moins porté vers l’avant, il s’est en plus montré moins efficace dans son pressing et son harcèlement sur le porteur du ballon. Bref un match très moyen du Parisien. Remplacé par Giroud à la 84e minute.

Valbuena (5) : Passeur décisif (sa 14e en équipe de France) sur le but de Raphaël Varane, il a brillé par sa capacité à bien tirer les coups de pied arrêtés. Mais dans le jeu, il a beaucoup moins pesé. Quelques bonnes prises de balle et initiatives dans le jeu. Globalement, il a été trop brouillon. Le joueur du Dynamo Moscou a ensuite disparu en seconde période. Remplacé par Payet à la 81e minute.

Griezmann (3) : Très attendu, Antoine Griezmann n’a pas répondu présent aujourd’hui et n’aura pas fait mentir les statistiques qui disent qu’il ne marque jamais en Bleus lorsqu’il est titulaire. Aligné à gauche, il a rapidement dézoné sur le front de l’attaque mais sans réussite. À son crédit, une frappe de loin qui a obligé le gardien brésilien à une claquette (63e). Mais c’est tout et c'est top peu. Remplacé par Fékir à la 74e minute qui a honoré sa première sélection.

Benzema (5,5) : L’attaquant du Real Madrid aura été bien seul à la pointe de l’attaque tricolore. Très important dans la conservation de balle, il a joué un rôle intéressant dans le jeu dos au but et dans l’orientation du jeu, mais s’est montré maladroit face au but. Il manque une énorme occasion de la tête alors qu’il était complètement seul au second poteau (7e), puis il rate une nouvelle opportunité, plus compliquée certes, mais il était une nouvelle fois esseulé au second poteau (60e) sur un centre venu de la gauche. Un match moyen pour le capitaine des Bleus qui est attendu comme le leader de cette équipe. 

Articles liés