Accès direct au contenu

Il est où le renouveau ?

EDF Blanc fait du Domenech

Après un Mondial désastreux, Laurent Blanc incarnait le renouveau à sa prise de fonction. Mais le sélectionneur des Bleus a depuis bien changé et marche sur les pas de Raymond Domenech...

En prenant la tête des Bleus début juillet 2010, Laurent Blanc incarnait la rupture et le renouveau après un Mondial sud-africain désastreux. Souriant, ouvert aux médias, porté vers l’offensive et la jeunesse, le champion du Monde 1998 s’est très rapidement mis l’opinion dans la poche, apportant un véritable bol d’air frais sur un foot français au fond du seau. Sauf que voilà, depuis, l'affaire des quotas est passée par là, et le sélectionneur de l’équipe de France est quelque peu revenu sur ses positions, se recroquevillant sur lui-même et modifiant complètement ses relations avec la presse.

Blanc continue de sélectionner les mutins de Knysna
Depuis sa prise de fonction, l’ancien entraîneur de Bordeaux a surtout rappelé la plupart des mutins de Knysna. Sur son compte Twitter, Vincent Duluc, journaliste à L’Equipe, a ainsi fait remarquer hier que Djibril Cissé était le 15e joueur, parmi les 23 qui étaient en Afrique du Sud, à être rappelé par Blanc. Seuls Planus, Squillaci, Gallas, Toulalan, Govou, Gignac, Anelka et Henry n’ont tout simplement pas encore été convoqués par Laurent Blanc. Si pour la plupart d’entre eux, leur carrière en équipe de France semble déjà être un lointain souvenir, d’autres comptent bien encore y postuler. C’est ça le renouveau des Bleus '