Accès direct au contenu

Foot - Équipe de France

Clash Evra : « Patrice, tu as un bus tatoué sur le front »

En pleine tourmente médiatique, Patrice Evra voit également ses vieux démons de l’équipe de France le rattraper. L’ancien attaché de presse des Bleus, François Manardo, est notamment revenu sur l’épisode du bus de Knysna en 2010.

Interrogé par Le Monde, François Manardo a adressé une lettre ouverte à Patrice Evra. L’ancien attaché de presse de l’équipe de France, en poste entre 2008 et 2010, revient notamment sur la polémique autour du bus de Knysna et profite du contexte actuel autour de Mancunien pour régler ses comptes.

« UN BEAU JOUR, IL FAUDRA CREVER LA BULLE »

« Quelle énergie inutile ! Quel mauvais timing ! Et quelle méconnaissance du palmarès de Bixente Lizarazu et de Luis Fernandez en Bleu, toi qui y attaches justement tellement d'importance. Un beau jour, il faudra pourtant crever la bulle. Dire ce que tu as avais sur le cœur en Afrique du Sud. Dire que tu t'es (très) inutilement sacrifié sur l'autel de la sacro-sainte intimité du vestiaire, à y jouer les combattants de l'inutile », explique Manardo.

LE PASSÉ OUBLIÉ

« De tout cela, lorsque tu viens chez les Bleus, le public et les médias n'y portent guère plus d'intérêt que lorsque que tu disputais une finale de Ligue des champions avec l'AS Monaco, en 2004, événement pourtant rare dans notre football. En France, tu as un bus tatoué sur le front, Patrice. Ça, tout le monde le sait et personne ne l'oubliera de sitôt. Malheureusement, ce que l'on devine beaucoup moins, c'est l'amour sincère et sans réserve que tu portes à l'équipe de France. Je peux en témoigner. Tu serais mieux inspiré de le dire. Mais, surtout, choisis le bon moment ».

Articles liés