Accès direct au contenu

Foot - Equipe de France

Attentats à Paris : Diarra, Angleterre… Comment l’équipe de France a vécu la journée de samedi…

Ce dimanche, le quotidien L'Equipe fait le point sur l'équipe de France, qui disputera un nouveau match amical mardi.

« Comme vous l'avez peut-être lu, j'ai été personnellement touché par ces attentats. (...) Dans ce climat de terreur, il est important pour nous tous, qui sommes représentants de notre pays et de sa diversité, de prendre la parole et de rester unis face à une horreur qui n'a ni couleur, ni religion. » Samedi après-midi, c’est par un communiqué poignant que Lassana Diarra a annoncé le décès d’une de ses cousines dans les attentats de Paris vendredi soir. Selon L’Equipe, le joueur de l’OM a décidé de rester au rassemblement des Bleus.

Une incompréhension…

Samedi, Noël Le Graët, président de la FFF, a confirmé le maintien du match amical contre l’Angleterre à Wembley : « En début de journée, certains joueurs avaient beaucoup de mal à comprendre cette décision. Ils n'avaient alors pas du tout l'esprit à jouer un match de football. Ce sentiment s'était un peu estompé, hier soir, quand chacun a regagné sa chambre pour tenter de trouver le sommeil le plus tôt possible », indique L'Equipe ce dimanche.

« Un message pour montrer que la France est toujours là »

« La décision de jouer était prise. On ira donc à Wembley sans problème, avec des joueurs qui vont évidemment se reprendre. Ça sera un match amical, qui n’a pas une importance sportive importante. Mais il est logique de montrer que le football continue. On veut donner une image d’hommes qui sont conscients, debout et volontaires. Jouer ce match en Angleterre est donc aussi un message pour montrer que la vie continue et que la France est toujours là… » a également confié Noël Le Graët sur RMC.

Articles liés