Accès direct au contenu

Journal du sport, actualité sportive

Barca Messi sauve Arsenal

Grand match à l'Emirates Stadium entre Arsenal et Barcelone (2-1)! Mais petit Leo Messi qui a gâché plusieurs occasions. Messi aurait dû déjà envoyer le Barça en quarts de finale. Mais même les super héros ont des faiblesses.

L’Europe du football se demandait si le Barça était invincible. La réponse est très vite intervenue. Elle est venue de l’Emirates Stadium où Arsenal a fait chuter Barcelone (2-1). Et pour une fois, la contre-performance des Catalans a été subie face à une équipe qui a accepté de suivre le rythme fou du Barça. Autre enseignement majeur de ce 8e de finale aller de la Ligue des champions, le brillant collectif du Barça est aussi parfois dépendant d’un joueur. Normal sans doute quand il s’appelle Leo Messi. Le Barça aurait dû plier l’affaire dès ce match aller grâce au double Ballon d’or. Avant la fin du premier quart d’heure, Messi voit son piqué face à Szczesny passer de près à côté (14e). Du droit, ce n’est pas mieux après une série de dribbles (23e).

Nasri plus inspiré que Messi
Messi se rattrape en lançant Villa pour l’ouverture du score (26e) mais le break se faisait ensuite attendre pour le Barça. Surtout quand Messi préfère frapper dans l’angle fermé, et du coup le petit filet, au lieu de centrer pour ses deux coéquipiers complètement seuls (67e). Dans les arrêts de jeu, Messi sera à nouveau contré dans la surface (92e). L’Argentin avait oublié son efficacité à Barcelone. Au contraire des éléments offensifs d’Arsenal sans doute moins brillants dans le jeu. Mais van Persie a ramené son équipe à hauteur en profitant d’un oubli de Valdes au premier poteau (78e). Puis, Nasri joue habilement le contre pour servir en retrait Arshavin (83e). Messi qui prend une leçon, même d’efficacité, c’est rare. La réplique le 8 mars pour le match retour ?