Accès direct au contenu

Reste, Guardiola !

Arsenal : une légende pointe le problème de Wenger

Daily Mail Marca

Quelque chose de capital manque à Arsène Wenger, le Real sur un nuage, le vestiaire barcelonais qui réclame la prolongation de Guardiola, une nouvelle polémique d'arbitrage à la Juve. Toute l’actu étrangère est dans la Revue de presse du 10.

DAILY MAIL | ROYAUME-UNI

Confused, passive and desperate for a leader
Confus, passif et en recherche desespérée d'un leader

Arsène Wenger reçoit les conseils de Martin Keown, légende du club d’Arsenal.

Pour Martin Keown, consultant pour le Daily Mail, la chose principale qui manque à Arsenal, c’est un leader. Des leaders qui assurent la communication sur le terrain. Keown pointe, lors du match à Milan, le pressing d’Arsenal que seul Van Persie et Ramsey ont vraiment assuré, et conseille à Wenger de changer de système : un 4-4-1-1 avec un vrai numéro 9 devant Van Persie.

AS | ESPAGNE

«La alegria que tenemos nos hace mas fuertes»
«La joie que nous avons nous rend plus forts»

Le Real Madrid, sur un nuage, se sent extrêmement fort

Tout va bien pour le Real Madrid après avoir s'être offert² dix points d'avance sur le FC Barcelone le week-end dernier. Les Madrilènes se sentent extrêmement costauds et le font savoir par la voix de Marcelo. Il faut dire qu'à en croire le Brésilien, l'ambiance est excellente dans le vestiaire madrilène, ce qui aide à obtenir de bons résultats.

MARCA | ESPAGNE

No sin la decima
Pas sans la dixième

Le Real Madrid fait tout pour que José Mourinho reste, pour au moins obtenir une dixième Ligue des champions.

José Mourinho ne doit pas partir sans avoir offert au Real Madrid la dixième Ligue des champions de son histoire, c'est la Une de Marca aujourd'hui. Et pour que José Mourinho soit convaincu de continuer l'aventure, Florentino Perez fait des efforts. En lui donnant notamment le contrôle de toute la partie sportive. Ajoutez à cela le soutien du boss, mais aussi des supporters. José Mourinho ne peut vraiment pas partir cet été...

MUNDO DEPORTIVO | ESPAGNE

Ojo con Van Persie
Un oeil avec Van Persie

Mundo Deportivo détaille toutes les bonnes raisons pour lesquelles Van Persie pourrait débarquer au Barça

Robin Van Persie devrait, sans aucun doute, affoler l'Europe entière lors du prochain mercato estival. En fin de contrat en 2013, l'avant-centre néerlandais est surtout suivi de près par le FC Barcelone, et Mundo Deportivo trouve au moins deux bonnes raisons pour voir Van Persie signer: 1) La probable élimination anticipée d'Arsenal en Ligue des champions qui devrait donner envie à Van Persie de changer d'air. 2) La grande amitié entre Van Persie et Cesc Fabregas.

SPORT | ESPAGNE

Piden a Pep que renueve
Ils demandent à Pep de prolonger

Les joueurs du FC Barcelone n'ont qu'un seul souhait: que Pep Guardiola prolonge son contrat en fin de saison

Le FC Barcelone a certes probablement perdu la Liga, cela n'empêche pas les joueurs catalans de pouvoir réussir une nouvelle année extraordinaire, avec les Supercoupes d'Espagne et d'Europe, le championnat du monde des clubs, la Coupe du Roi et la Ligue des champions. Du coup, Pep Guardiola garde toute sa légitimité dans le vestiaire et les joueurs, notamment Victor Valdes, montent au front pour le convaincre de prolonger son contrat.

GAZZETTA DELLO SPORT | ITALIE

Milan no limits
Milan sans limites

Après la victoire 4-0 face à Arsenal, les Rossoneri se sentent pousser des ailes et se voient capables de tout

Le Milan AC a retrouvé, l'espace d'une soirée, sa grandeur européenne. Légèrement dépassés ces dernières années, les Milanais peuvent-ils rêver de règner sur l'Italie, mais aussi sur l'Europe ? Pour Shevchenko, Maldini, Spalletti ou encore... Carlo Ancelotti, la réponse est oui. Ce Milan-là n'a pas de limite.

CORRIERE DELLO SPORT | ITALIE

Juve assediata ! Agnelli si rebella
La Juve assiégée ! Agnelli se rebelle

Nouvelle polémique d'arbitrage autour de la Juventus, qui pousse un coup de gueule.

Ca faisait longtemps... La Juventus, par la voix d'Antonio Conte, a poussé un coup de gueule au sujet d'un arbitrage à plusieurs vitesses. « Il y a une atmosphère lourde vis-à-vis de la Juventus. On a peur de siffler pénalty en notre faveur. Je veux qu'on nous traite avec équité », lâche Conte. Ranieri a rapidement répliqué: « S’ils ont peur de siffler en faveur de la Juve, alors que ressentent-il pour ne pas les siffler en faveur de l’Inter ? De la terreur ? On a perdu contre Novara et je n’ai pas cherché d’excuses » Ambiance…

Articles liés