Accès direct au contenu

Auto-flagellation

Arsenal Fabregas au fond du trou

Cesc Fabregas, terriblement abattu après l'élimination de son équipe face à Barcelone, a reconnu qu'il n'avait jamais vécu d'aussi cruelle désillusion dans sa vie. Pour lui, tout est de sa faute.

A la fin du match Barcelone-Arsenal, Cesc Fabregas semblait irrécupérable. Terriblement marqué par l’émimination des Gunners face au Barça en huitièmes de finale de la Ligue des champions, Fabregas s’est même flagellé : « J’assume toute la responsabilité de la défaite ce soir. Je suis désolé. » Visiblement au fond du trou, Fabregas a même lancé : « C’est un des pires moments de ma vie ».

Fabregas espère que le Barça ira loin

Malgré l’immense déception qui l’ahbitait, le capitaine d’Arsenal a quand même été beau joueur dans la défaite. « Nous n’avons pas été bons. Le Barça a très bien joué et nous n’avons presque pas eu d’occasions, sauf une qui aurait pû nous offrir la qualification (ndlr : le raté de Bendtner en fin de match ou le sauvetage de Mascherano, selon le point de vue) ». Cesc Fabregas est même allé plus loin en souhaitant le meilleur à ses bourreaux. « Je leur souhaite bonne chance et j’espère qu’ils vont aller le plus loin possible. » Classe.