Accès direct au contenu

Foot - Chelsea

Chelsea : Les dernières confidences de José Mourinho sur le vent d’Arsène Wenger !

Le fait qu’Arsène Wenger n’ait pas voulu serrer la main de José Mourinho a fait polémique. L’entraîneur des Blues est revenu sur cet épisode.

Arsène Wenger n’a pas voulu serrer la main de José Mourinho lors du Community Shield remporté par Arsenal. Pour Sky Sports, le technicien portugais est revenu sur cet incident : « Je ne veux pas en faire une histoire. Si vous marchez dans la rue, vous n’êtes pas obligé de dire bonjour ou de serrer la main. Dans une équipe ou une institution sportive, c’est différent. Il faut penser au club, aux joueurs, aux gagnants. Mais je ne pense pas qu’un entraîneur doit serrer la main d’un autre coach s’il ne le souhaite pas » explique José Mourinho, avant de répliquer.

« C’EST DIFFICILE D’ÊTRE BOUSCULÉ PAR UN ENTRAÎNEUR ET NE PAS LE VOIR PUNI »

Durant cette interview avant le coup d’envoi de la saison de Premier League, il a également été question de la nouvelle règle concernant les comportements des entraîneurs vis-à-vis du corps arbitral ou entre eux. José Mourinho en a profité pour raconter son mal-être par rapport à une ancienne altercation avec Arsène Wenger : « C’est difficile d’être poussé par un entraîneur de l’équipe adverse dans ma propre zone technique et voir qu’il n’est pas puni ».

« CE N’EST PAS LA FIN DU MONDE »

En conférence de presse d’après-match, José Mourinho était déjà revenu sur cet incident et avait expliqué la situation : « Je me comporte comme la situation l'exige, c'est-à-dire d'attendre l'adversaire. Les joueurs d'Arsenal sont venus vers moi. Si d'autres ne le font pas, ce n'est pas un problème, cela ne fait pas une histoire. Ce n'est pas la fin du monde. Les images parlent d'elles-mêmes, vous voyez où je me trouve ».

Articles liés