Accès direct au contenu

Foot - Mercato - Arsenal

Mercato - Arsenal : La stratégie de Wenger est-elle encore la bonne ?

Arsène Wenger devrait rempiler à la tête d’Arsenal la saison prochaine. Le manager des Gunners, en place depuis 1996, est-il encore l’homme de la situation ? Explications.

En fin de contrat avec Arsenal fin juin, Arsène Wenger, sauf retournement de situation, devrait rempiler, encore une fois, à la tête des Gunners. Wenger est en poste depuis 1996. Ni Wenger, ni Arsenal, ni ses joueurs ne sont lassés. « Si je vais rester ? Écoutez, je l’ai répété à plusieurs reprises. J’ai déjà donné ma parole au club et je veux continuer là où je suis. Cela signifie que je vais rester », a souligné Arsène Wenger récemment alors que les discussions autour de sa prolongation de contrat s’éternisent. « Tout le monde veut qu'il reste autant qu'il le peut. Il est incroyable dans ce qu'il a fait pour ce club, et pour les joueurs aussi. Nous serions très heureux qu'il signe pour plusieurs années de plus. Tout le monde connaît son rôle et travaille pour l'autre », a expliqué Thomas Vermaelen récemment.

WENGER N’A RIEN GAGNÉ DEPUIS 2005

Après une très bonne première partie de saison, Arsenal s’est effondré après la trêve. Les Gunners vont désormais faire le maximum pour accrocher la quatrième place, synonyme de qualification pour le tour préliminaire de la Ligue des Champions. Malgré des résultats moyens depuis des années, Wenger n’est pas remis en cause par ses dirigeants. Loin de là. Tous se félicitent du travail du technicien, qui n’a pourtant pas remporté le moindre titre depuis… 2005. Wenger a même dépassé cette saison les 1000 matchs avec Arsenal. Ce qui n’a pas échappé à un certain José Mourinho : « Je l’admire et j’admire Arsenal. Il est impossible d’atteindre ce chiffre sans que le club soit aussi fantastique dans le sens où il soutient son entraineur dans les mauvais moments, surtout quand ils peuvent être nombreux. Nous aimerions tous avoir le même privilège avec nos clubs ».

TOUJOURS LES MÊMES MAUX…

Depuis toujours, Wenger privilégie le beau jeu et les joueurs à bas prix lors des mercatos. Souvent des jeunes joueurs en devenir. Une stratégie louable mais qui peine à porter ses fruits depuis des années. Arsenal est une belle équipe, agréable à voir jouer, mais qui s’écroule la plupart du temps lors des grands matchs. Chaque saison, c’est la même histoire pour le club londonien. Alors, Wenger doit-il se remettre en question ? Sa stratégie est-elle encore la bonne ?

PLAIRE C’EST BIEN, MAIS PLAIRE À QUI ?

Arsenal a changé ses plans l’été dernier en recrutant pour 50M d’euros Mesut Özil, l’international allemand du Real Madrid. Mais ce transfert donne presque raison à la stratégie de Wenger, qui privilégie le collectif aux individualités. Le collectif, c’est bien, mais pour remporter des titres, des titres prestigieux, le collectif ne suffit pas. Ne suffit plus. Mais les dirigeants d’Arsenal ne souhaitent qu’une chose : prolonger le contrat du Français. Le travail de Wenger, critiqué et surtout moqué par beaucoup d’observateurs, est apprécié par les dirigeants de son club. Par la majorité des supporters du club aussi. Et si ce n’était pas le plus important ?

Articles liés