Accès direct au contenu

Dopé ou empoisonné

Tour de France : Franck Schleck nie en bloc

Sans surprise, Franck Schleck s’est exprimé afin de nier les accusations de dopage le concernant : « Je nie catégoriquement avoir pris quoi que ce soit d'interdit. Je n'ai aucune explication quant au test et j'insiste donc pour que soit analysé l'échantillon B. C'est mon droit. » Déclare-t-il dans un communiqué, avant de penser à un complot : «Si cette analyse confirme le résultat initial, je pourrais alors penser que j'ai été victime d'un empoisonnement. » Franck Schleck aurait-il été dopé « à l’insu de son plein gré » ?