Accès direct au contenu

Basket

Basket - NBA : Le mea culpa de Gregg Popovich avec LaMarcus Aldridge

Alors que les deux premières saisons de LaMarcus Aldridge avec les Spurs étaient décevantes, Gregg Aldridge avoue qu’il en est en grande partie responsable.

Arrivé il y a deux ans à San Antonio, LaMarcus Aldridge était très attendu suite à ses performances avec les Blazers. Mais si l’intérieur a réalisé deux saisons intéressantes, ces prestations étaient loin de celles aperçues à Portland. Et après la victoire des Spurs contre les Timberwolves (107-99) lors de laquelle Aldridge a inscrit 25 points et pris 10 rebonds, Gregg Popovich a endossé une immense partie la responsabilité de ces deux premières saisons décevantes. 

« Je suis responsable à 98.75% »

« Il ne se sentait tout simplement pas à l’aise et je suis responsable à 98.75%. Le premier jour où il est arrivé, je lui ai dit ‘Ok, nous allons faire ça, puis il y a (Jack) Sikma qui avait l’habitude de faire ça et tu vas faire cette feinte de shoot…’ J’ai essayé de le changer, j’ai essayé de faire de lui un joueur différent et je pense que ça a vraiment affecté sa capacité à se sentir à l’aise et en confiance sur le terrain. Nous nous sommes occupés de ça, en gros quand il m’a dit que nous allions faire les choses différemment », confie l’entraîneur texan dans des propos rapportés par Basket-Infos

Articles liés