Accès direct au contenu

Rugby

Rugby - Top 14 : Le clan Fickou déboite le Stade Français !

Les propos d'Hans-Peter Wild, président du Stade Français, ne semblent pas du tout avoir plu à Gaël Fickou. 

Techniquement, il n’y a aucun problème au fait de voir Gaël Fickou quitter le Stade Français pour rejoindre le Racing 92, en plein milieu de la saison. La période des jokers-médicaux a en effet été allongée et le trois-quart centre a donc avancé son arrivée chez le voisin francilien, alors même que les Parisiens peuvent encore se qualifier pour les phases finales du Top 14. Mais Hans-Peter Wild ne l’a pas du tout pris comme ça. « Je suis très déçu. Déçu par son état d'esprit » a récemment déclaré le président du Stade Français, dans les colonnes de L’Équipe. « Ça ne se fait pas de quitter ses partenaires en cours de saison. Le club avait besoin de lui pour tenter d'accrocher le top 6 ».  

« Wild, c’est le gars qui s’achète une Ferrari et n’a pas les moyens pour payer l’essence ensuite » 

Ces propos n’ont pas du tout plu à Gaël Fickou. Désormais un joueur du Racing 92 à part entière, le trois-quart centre international semble même ne pas avoir encore digéré. « Wild, c’est le gars qui s’achète une Ferrari et n’a pas les moyens pour payer l’essence ensuite. Il le fait passer pour un mercenaire, alors que c’est lui qui a ouvert les portes à un départ à la base. Gaël s’est senti trahi » a expliqué un membre de son entourage, d’après Le Parisien. « Le Stade Français ne peut pas se plaindre qu’il parte vu comment ils lui ont ouvert la porte. Gaël n’avait plus envie de se saigner pour eux après ça, il faut le comprendre ». 

Articles liés