Accès direct au contenu

Handball

Attentats à Paris - Karabatic : «Certains joueurs du PSG n’étaient pas loin du Bataclan»

Luka et Nikola Karabatic, joueurs du Paris Saint-Germain Handball, sont revenus sur leur soirée du 13 novembre, lorsque les tragiques attentats sont survenus à Paris.

Chacun se souviendra longtemps de ce qu’il faisait le 13 novembre 2015. Occupés à vivre la vie de tous les jours, l’insouciance a été stoppée nette, lorsque les téléphones ont commencé à vibrer. Certains ont été alertés part les messages inquiets des proches, d’autres ont simplement reçu une alerte via leur smartphone. Quoi qu’il en soit, après ce moment, plus rien n’est comme avant… et ne le sera sûrement jamais.

La soirée du 13 novembre de Luka et Nikola

Les frères Karabatic ont vécu cette soirée comme tous les Parisiens. Dans les colonnes du Journal du Dimanche, ils se sont remémorés leur soirée du 13 novembre. Luka était au cinéma, le Pathé Beaugrenelle dans le XVe arrondissement. Il était parti voir le dernier 007 avec sa compagne, lorsque les dernières nouvelles sont finalement arrivées. « Nous avons attendu la fin de la séance mais je suis incapable de raconter la fin du film » a confié le pivot de 27 ans, qui a vu la triste nouvelle via le téléphone de sa compagne. « Ce con n’avait plus de batterie ! » a lâché son frère Nikola, qui était chez lui ce soir-là. « Heureusement, sa copine a fini par répondre. Ils sont vite rentrés. D’autres joueurs du PSG n’étaient pas loin du Bataclan. Ça a été une longue nuit, avec le sentiment d’être au milieu d’une guerre ». Presque un mois après les évènements, les esprits sont toujours marqués.

Articles liés