Accès direct au contenu

Omnisport

Boxe : Le couperet est tombé pour Tony Yoka !

Tony Yoka, visage français de la catégorie poids lourds, a écopé d’un an de suspension pour manquement aux contrôles antidopage.

Alors qu’il tente de véritablement lancer sa carrière professionnelle, Tony Yoka va être arrêté en plein vol. Le Français est en effet la cible de l’Agence antidopage, pour avoir manqué trois contrôles en moins d’un an. « Je ne peux m'en vouloir qu'à moi-même » déclarait-il en avril dernier, dans les colonnes du Parisien. « J'ai commis une faute professionnelle. Ma vie a changé du tout au tout après les JO et je n'ai pas tout calculé, notamment ma localisation pour ces contrôles ».

Un an de suspension pour Tony Yoka

La sanction est tombée ce jeudi. D’après les informations de L’Équipe, Tony Yoka a écopé d’un an de suspension de la part de l’Agence antidopage. D’après son avocat, il devrait pourtant contester cette décision devant le Conseil d’État. L’AFP rapporte d’ailleurs que Me Arnaud Péricard aurait expliqué que l’Agence française de lutte contre le dopage « sanctionne sévèrement ce qu'elle reconnait elle-même n'être qu'une négligence administrative », précisant également que cette décision « oublie deux principes fondamentaux du droit français, la non-automaticité des sanctions et le respect du principe de proportionnalité ».

Articles liés