Accès direct au contenu

Omnisport

Boxe : L’avocat de Tony Yoka évoque son passage devant l’Agence antidopage !

Arnaud Péricard, avocat de Tony Yoka, se confie sans détour sur le passage du boxeur tricolore devant l'AFLD (Agence française de lutte contre le dopage).

Tony Yoka sera enfin fixé pour son cas de dopage. Le Tricolore s’était vu infliger une suspension d’un an avec sursis en mars dernier par la commission par la Fédération française de boxe suite à trois contrôles antidopage ratés. Le champion olympique de Rio passe son grand oral ce mercredi devant l’AFLD (Agence française de lutte contre le dopage), et dans des propos accordés à L’Équipe, Arnaud Péricard, avocat de Yoka, assure que son client est prêt à se justifier.

« Tony est dans un état d’esprit combatif »

« Tony va se déplacer devant le collège de l’AFLD. Il est dans un état d’esprit combatif. Il expliquera qu’il y a eu un acte de négligence de sa part, il l’a toujours assumé, comme il assumera quoiqu’il arrive. Mais la négligence, quand elle est assumée de bonne foi, ne doit pas être une circonstance aggravante. Tony a déjà été sanctionné sévèrement par sa fédération sportive. Une année de suspension avec sursis, c’est énorme. Ce sera un débat juridique sur le fond que l’on aura. Que le sursis soit prévu ou pas prévu, cela ne veut pas forcément dire qu’il n’est pas admis. Tony s’est toujours battu pour son pays. Il est hors de question pour lui d’aller combattre sous un autre pavillon », explique-t-il. Tony Yoka sera fixé « au plus tôt le 4 juillet ».

Articles liés