Accès direct au contenu

Formule 1

Formule 1 : «Perdre Rosberg, c’est comme perdre un élément de la voiture»

Jeune retraité, Nico Rosberg suscite de nombreux commentaires depuis son annonce. Paddy Lowe n’échappe pas à la règle.

Moins d’une semaine après avoir remporté le titre de champion du monde, Nico Rosberg a pris tout le monde de court en annonçant sa retraite avec effet immédiat. Au sein même de l’écurie Mercedes, l’annonce a eu le même impact. La surprise fut grande et les réactions assez variées. Toto Wolff comprend la décision du pilote allemand, contrairement à Niki Lauda qui n’a pas hésité à insister sur le fait que Rosberg avait « lâché Mercedes. » De son côté, Paddy Lowe semble partagé entre la déception et la compréhension.

« Perdre Nico à ce stade de l’année va un peu nous pénaliser »

« D’un point de vue technique, perdre Nico s’apparente à la perte d’un élément de la voiture. Comment allons-nous rattraper le coup ? Nous allons retrousser nos manches au cours des prochaines semaines pour faire en sorte de prendre la meilleure décision possible. C’est difficile, car nous évoluons dans un environnement extrêmement compétitif et nous devons marquer des points pour le championnat des constructeurs, et nous avons de solides adversaires en face de nous. Perdre un élément aussi essentiel que Nico à ce stade de l’année est quelque chose qui va un peu nous pénaliser, inutile de le nier », confie le directeur exécutif et technique de Mercedes à Autosport.

Articles liés