Accès direct au contenu

Formule 1

Formule 1 : Ferrari glisse un tacle à Sebastian Vettel !

Alors que Sebastian Vettel a laissé filer le titre face à Lewis Hamilton, Maurizio Arrivabene, patron de Ferrari, souligne les erreurs de son pilote.

La frustration est totale pour Ferrari. Pour la première fois depuis cinq ans, une écurie semblait en mesure de regarder droit dans les yeux Mercedes. Mieux encore, Ferrari a très régulièrement été plus performante que l’écurie allemande. Et pourtant, c’est bien Lewis Hamilton qui s’est offert un cinquième titre mondial à deux courses de la fin de la saison. Une cruelle désillusion pour Sebastian Vettel, mais aussi pour Ferrari. Et si l’écurie italienne a commis plusieurs erreurs stratégiques, Maurizio Arrivabene pointe du doigt les « erreurs commises par Vettel ». Ambiance.

«Il y a eu des erreurs commises par Vettel et, dans une moindre mesure, par l’équipe»

« À un moment, nous étions un phénomène… Ensuite, il y a eu une phase où les gens pointaient du doigt notre pilote [Sebastian Vettel], et enfin, il y a eu une période où la voiture était la cible. À la fin, nous avons compris, encore davantage, que l’on gagne et perd tous ensemble. Il y a eu des erreurs commises par Vettel et, dans une moindre mesure, par l’équipe. Mais la leçon que nous avons apprise, c’est que nous ne devions pas pointer du doigt quelqu’un. Le dirigeant de l’équipe, c’est moi. Je me suis mis en colère une fois à Suzuka, mais c’était la seule fois en trois ans et demi. On peut l’accepter », lance le patron de Ferrari dans des propos rapportés par Nextgen-Auto.

Articles liés