Accès direct au contenu

Help me

OM : Deschamps a besoin dAnigo

La sentence est tombée. L’OM a évité le Barça et le Real Madrid et recevra l’Inter en match aller des huitièmes de finale de la Ligue des Champions. Deschamps, qui voulait Nicosie, doit être déçu. Mais son patron, Vincent Labrune, est ravi.

« Je voudrais retrouver l’Inter Milan. Ça me rappelle d’immenses souvenirs, à savoir la dernière épopée européenne de l’OM en 2003-2004, que j’avais eu la chance de suivre à côté de Robert Louis-Dreyfus ». Vincent Labrune doit être heureux, après le tirage au sort effectué ce midi.

Il faut dire que cette confrontation, en quart de finale de la coupe UEFA 2003-2004, a laissé de bons souvenirs dans la cité phocéenne. Au match aller, au Vélodrome, les Marseillais, alors entraînés par José Anigo, s’était imposé 1-0, sur un but de l'inévitable Didier Drigba. Au retour e, terre milanaise, l’OM gagnait à nouveau, sur le même score, grâce à Meriem.

Aujourd’hui, l’Inter n’est plus l’épouvantail qui avait glané la Ligue des Champions 2010. Septièmes en championnat, les Intéristes cherchent encore la bonne carburation. Marseille a un bon coup à jouer. Si Deschamps ravale sa rancune et demande deux trois conseils à Anigo, qui connait la recette du succès face à l’Inter.