Accès direct au contenu

Foot - Mercato - Real Madrid

Mercato - Real Madrid : «Si avec Zidane, ça ne marche pas, on aura Mourinho sur le banc en juin !»

Alors que Zinedine Zidane est le nouvel entraîneur du Real Madrid, José Mourinho pourrait venir le remplacer en cas d’échec du Français sur le banc de la Casa Blanca.

Après quelques mois seulement sur le banc du Real Madrid, Rafael Benitez a été limogé. Pour le remplacer, Florentino Pérez a décidé de s’appuyer sur Zinedine Zidane. Interrogé par So Foot, Ramon Calderon, ancien président de la Casa Blanca, croit savoir que le premier choix n’était autre que José Mourinho. Le Portugais pourrait même revenir si l’ancienne gloire de l’équipe de France venait à échouer.

« Mourinho a senti le piège »

« Je crois que faire venir Zidane est une manière pour Florentino d'acheter la paix sociale. Il a essayé de faire venir Mourinho, qui a senti le piège et n'a pas voulu venir au milieu de la saison. Il y a eu des réunions avec l'agent de Mourinho qui était son premier choix. Et surtout je crois que Mourinho veut prendre Manchester United. Mourinho va attendre de voir ce qu'il va se passer avec Zidane avant peut-être de revenir en fin de saison. J'espère que cela ne sera pas comme ça. Mais si avec Zidane, ça ne marche pas, on aura Mourinho sur le banc en juin. Zidane a l'ombre de Mourinho dans son dos », a confié Ramon Calderon.

« Mourinho ici n'a rien prouvé »

« Je pense que c'est dommage, car Mourinho ici n'a rien prouvé. Zidane a un caractère extraordinaire, il mérite de réussir. C'est un homme timide, mais qui s'est fait aimer. Il est calme, il a une vie familiale saine, de la classe. Il représente très bien tout ce qu'est le Real. Ça serait une juste. Mourinho est une figure clivante à Madrid ? C'est du 50-50, c'est un homme aussi adoré que détesté. C'est un homme qui déclenche les passions. Beaucoup l'idolâtrent, veulent absolument qu'il revienne, d'autres souhaitent qu'il ne remette jamais les pieds au Real. Il a été un entraîneur à succès, mais pas avec le Real. Ce n'est un secret pour personne que le président l'aime, l'a toujours soutenu et qu'il voudrait le voir revenir », a-t-il ajouté.

Articles liés