Accès direct au contenu

Foot - Mercato - OM

Mercato - OM : McCourt, Eyraud… Lopez glisse un petit tacle à Margarita Louis-Drefus et Labrune !

Pour Onze Mondial, Maxime Lopez a épluché l'actualité de l'Olympique de Marseille. L'international espoir tricolore en a profité pour glisser un petit tacle aux anciens dirigeants du club phocéen.

À son arrivée en octobre 2016, qui aurait imaginé que l’OM puisse atteindre aussi rapidement une cinquième finale européenne (contre l'Atlético). Frank McCourt a déjà fait aussi bien que son prédécesseur, le défunt Robert-Louis Dreyfus, qui avait hissé les Olympiens en finale de la Coupe de l’UEFA en 1999 (défaite 3-0 contre Parme). Le magnat de l’immobilier a pourtant été accueilli avec un certain scepticisme dans la capitale phocéenne, mais presque deux ans après son arrivée, l’OM ne cesse de côtoyer le haut du classement. Pour le plus grand bonheur de ses supporters ainsi que de ses propres joueurs. Dans un entretien accordé à Onze Mondial, le milieu de terrain marseillais, Maxime Lopez a commenté les changements survenus avec l’arrivée de l’homme d’affaires de 64 ans.

« Je trouve qu'on manquait un peu d'ambition avant l'arrivée de McCourt »

« Ce qui a changé avec McCourt ? Les ambitions ! Je trouve qu’on manquait un peu d’ambition avant. On s’était un peu endormis. En fait, c’était : "Si on fait une bonne saison, c’est bien et si on finit huitième, ce n’est pas très grave". Il n’y avait plus ce truc. Maintenant, le président et le boss ont vraiment insisté sur ça, sur l’ambition. Bon attention, la Ligue des Champions, on sait qu’on ne pourra pas aller la chercher avant beaucoup d’années mais voilà, il ne faut pas se dire ça. Il faut être ambitieux et aller chercher le plus de choses possibles. La preuve, la saison dernière, qui aurait cru qu’on atteindrait la finale de l’Europa League ? Personne n’aurait misé sur nous, mais on l’a quand même fait. Comme quoi, tout est possible », a t-il expliqué ce samedi.

Articles liés