Accès direct au contenu

Foot - Mercato - Chelsea

Mercato - Chelsea : Mourinho justifie son retour en Premier League et tacle l’Espagne et l’Italie !

José Mourinho

Dans une interview accordée à Rio Ferdinand sur le portail sport de British Telecom, José Mourinho a évoqué son retour en Premier League et son amour du football anglais.

Lors de son premier passage en Angleterre (2004-2007), José Mourinho n’est pas seulement devenu un héros de Chelsea mais aussi une légende de la Premier League. Il a conquis les cœurs des journalistes britanniques et n’a pas mis longtemps à leur montrer qu’il méritait le surnom dont ils l’avaient affublé : Le Special One. Dans une interview accordée à Rio Ferdinand sur le portail sport de British Telecom, le technicien portugais a justifié son retour outre-Manche.

« J’ADORE LA VRAIE COMPÉTITION »

« Pourquoi je suis revenu ? Il y a énormément de choses que j’aime en Angleterre. À commencer par l’atmosphère à chaque match, les relations que nous avons entre nous, l’empathie que j’arrive à susciter, pas seulement auprès des fans de mon club mais aussi avec les "ennemis du football". À l’étranger, vous êtes un ennemi 24h sur 24h et sept jours sur sept, et pas seulement pendant 90 minutes comme en Angleterre. Et je suis surtout revenu parce que j’adore la vraie compétition. Quand j’étais en Italie, la Juve traversait une période difficile et tout se résumait à un duel entre l’Inter et le Milan AC. Je suis ensuite allé en Espagne et là c’était uniquement le Real contre Barcelone»

« D’APRÈS MA CONCEPTION D’UN CHAMPIONNAT, CELUI-CI EST LE MEILLEUR »

« En Angleterre - encore plus aujourd’hui que lors de mon premier passage - des cinq ou six cadors, on ne peut pas dire qui va gagner la Premier League. C’est ce que je veux. D’après ma conception d’un championnat, celui-ci est le meilleur. La saison dernière, durant les huit premiers matches, les équipes du top 5 ne se sont jamais imposées toutes en même temps. Nous ne perdons pas des points parce que nous ne sommes pas suffisamment bons, nous perdons des points car les autres équipes sont vraiment compétitives. C’est fantastique. »

Articles liés