Accès direct au contenu

Foot - Mercato - Arsenal

Mercato - Arsenal : Wenger s’exprime sur le mercato !

Après le gros coup Mesut Özil lors du mercato estival, Arsenal est encore à la recherche de nouveaux éléments pour renforcer son équipe cet hiver.

En tête de la Premier League après 19 journées, Arsenal et son manager historique Arsène Wenger ne devraient pas rester inactifs sur le marché cet hiver. Le club londonien a les moyens de recruter encore du lourd lors du mercato hivernal, après la signature de Mesut Özil en fin de mercato estival. Si Arsène Wenger a semble-t-il fait une croix sur Luis Suarez, le technicien français scrute particulièrement de près l’évolution de la situation de nombreux joueurs, comme Diego Costa ou Mathieu Valbuena.

Mercato - Arsenal : Wenger baisse les armes pour Suarez !

WENGER : « NOUS SOMMES CONSTAMMENT EN ALERTE »

« Nous sommes comme de nombreux clubs, constamment en alerte. Si une bonne opportunité se présente, nous serons intéressés » , explique le technicien tricolore, dans des propos relayés par Skysport. Wenger poursuit : « Mais nous ne sommes pas dans une situation désespérée et dans l’obligation de recruter. Nous avons une grande profondeur de banc. Par exemple, à West Ham et contre Newcastle, notre milieu de terrain était complètement différent. Nous avons changé trois joueurs et nous étions encore très performants » .

GIROUD : « JE N’AIMERAIS PAS QU’UN JOUEUR ARRIVE »

La question d’un renfort en attaque se pose. Olivier Giroud, ce week-end, a plaidé pour un statu quo sur Canal + . « Nous avons les joueurs pour jouer le haut du tableau, on le prouve de match en match. Lukas (Podolski) revient bien, Theo (Walcott) peut jouer dans l'axe. Nous avons de la quantité et de la qualité en attaque. Si le coach veut me faire reposer, il peut le faire sans avoir besoin d'acheter un joueur en plus. Je n'aimerais pas qu'un joueur arrive » . « Personne ne sait ce qui se passera. Bendtner est de retour en bonne forme, Podolski est aussi de retour, je sais que nous avons un peu plus de choix en attaque désormais » , a conclu Wenger.