Accès direct au contenu

Foot - PSG

PSG - Malaise : «Il y a quelque chose de cassé dans ce collectif»

Tenu en échec au Parc des Princes contre Ludogorets (2-2), le PSG termine finalement deuxième de son groupe en Ligue des Champions. Pour Bruno Salomon c’est une défaillance collective.

Le PSG a connu l’une de ses pires soirées européennes version QSI. Si le but d’Angel Di Maria dans les arrêts de jeu a permis aux Parisiens d’éviter une défaite retentissante au Parc des Princes contre Ludogorets. Mais le mal était fait bien plutôt. Paris concède le nul (2-2) et cède la première place du groupe à Arsenal, qui a fait le boulot contre le FC Bâle (4-1). Une soirée qui pousse Bruno Salomon à dresser un triste constat de la situation du club de la capitale.

« Certains joueurs ne font plus les efforts ensemble »

« Pour une blague, c’est une très mauvaise blague. On attendait un rebond, on a eu un groupe qui s’est raté. Et en beauté. Un peu de sérieux ! Je n’irai pas dire comme certains journaux que c’est le pire fiasco de l’ère QSI, mais il est dans le top 3 au niveau européen. Je mets le quart de finale de la saison dernière contre City comme le summum du raté. Bref, revenons sur cette équipe qui s’est tiré deux balles dans le pied en quatre jours… Hier, Ludogorets avait une chose que le PSG n’avait pas, la gnaque ! Le PSG a eu des occasions, mais il manquait une âme collective. Certains joueurs ne font plus les efforts ensemble. Il y a quelque chose de cassé dans ce collectif. Cela va coûter cher au tirage. Un gros dès les 8es, chapeau Messieurs! », confie-t-il sur France Bleu.

Articles liés