Accès direct au contenu

Foot - Mercato - PSG

Mercato - PSG : Ménez va-t-il regretter son choix ?

Jérémy Ménez a expliqué dans L’Equipe qu’il souhaitait rester au PSG jusqu’à la fin de la saison. Peu utilisé à Paris, Ménez a-t-il pris la bonne décision ?

Annoncé tout proche de la Juventus Turin, Jérémy Ménez a annoncé dans une interview à L’Equipe récemment son envie de terminer la saison au PSG. « Je vais essayer de gagner ma place et travailler dur pour y parvenir. Il a pu y avoir des moments difficiles mais je me dis que ça finira par passer. Personnellement, je n’ai jamais dit que je voulais partir » , a souligné l’ancien Monégasque, alors que certains médias italiens, et en particulier Tuttosport, annonçaient son arrivée imminente à Turin. La Roma de Rudi Garcia suit également de près un joueur libre de tout contrat en juin, et donc très courtisé.

Mercato - PSG : Ménez aurait donné son accord à la Juventus !

PAS DANS LES PLANS DU PSG ET DE BLANC

La sortie de Ménez est assez surprenante car l’international français joue peu depuis l’arrivée de Laurent Blanc à la tête du PSG. L’ailier droit n’a débuté que cinq rencontres de Ligue 1 cette saison. Il n’a même pas disputé la moitié des matchs aller (9 matchs, 5 titularisations). Ménez était beaucoup plus utilisé sous l’ère Ancelotti. Un retour en Italie, où Ménez a déjà évolué, aurait pu le relancer à six mois de la Coupe du monde, lui qui est sorti des dernières listes de Didier Deschamps. Par ailleurs, le PSG n’a toujours pas l’intention de prolonger son joueur, pourtant sous contrat jusqu’à la fin de la saison. Le club parisien ne paraît pas très perturbé de perdre, libre, un joueur recruté pour 8 millions d’euros en 2011.

LUCAS ET LAVEZZI SONT DEVANT LUI

Pour Ménez, le chemin au PSG est sinueux et semé d’embûches. Le choix de rester peut s’avérer payant si Laurent Blanc voit, lors de la deuxième partie, en Ménez « son 3ème attaquant », c’est-à-dire le joueur qui sera aligné avec Edison et Zlatan Ibrahimovic, incontournables, sur le front de l’attaque. Lucas, Ezequiel Lavezzi,Javier Pastore et Jérémy Ménez se partagent ce rôle depuis le début de la saison mais aucun n’est parvenu à réellement s’imposer. Seulement, même sans être transcendants, Lavezzi (14 matchs, 10 titularisations) et Lucas (17 matchs, 9 titularisations) sont davantage utilisés que Ménez par Laurent Blanc. Mais l’ex-Sochalien a jusqu’à fin janvier pour revoir sa position si la situation n’évolue pas au cours du mois. Rien n’est définitif en période de mercato

Articles liés