Accès direct au contenu

Foot - OM

OM : Quand Daniel Riolo tacle Payet et Imbula !

Payet, Imbula, OM

À l’heure où l’OM pointe à une douloureuse sixième place du championnat, Daniel Riolo dresse un triste bilan de cette première moitié de saison. Le mercato estival de Vincent Labrune et deux des recrues, Gianelli Imbula et Florian Thauvin, n’en sortent pas indemnes...

Après 19 journées de championnat, l’OM est d’ores et déjà largué à 15 longueurs du PSG, seul leader, et à 11 points de la dernière place qualificative à la Ligue des Champions occupée par le LOSC. À demi-parcours, le recrutement dirigé par le président, Vincent Labrune, ne porte pas ses fruits et a vu Élie Baup être remplacé par José Anigo. Parmi les renforts estivaux, Gianelli Imbula et Dimitri Payet déçoivent. Des jusqu'ici ratés du patron phocéen que n’a pas manqué de rappeler Daniel Riolo sur RMC.

« LABRUNE ANNONCE QUE SON OM SERA LE DORTMUND FRANÇAIS… »

« Fort et bronzé, sentant encore l’huile coco des "Catalans", Labrune annonce que son OM sera le Dortmund français ! On se dit qu’il va falloir assurer niveau maquillage. Jurgen Klopp a les lunettes, Baup la casquette. Ça sent la bagnole volée à plein nez. Pourtant, ça suit. Beaucoup de médias transforment Imbula, venu de Ligue 1 contre sept millions, en phénomène ! "O fenomeno" termine pourtant la première partie de saison remplaçant en club et en sélection espoir avec une étiquette de fouteur de merde. Il a même failli se battre avec l’autre perle du recrutement, Thauvin. »

« PAYET ? LA MÉDIOCRITÉ »

« Et Dimitri Payet ? Acheté 10 millions, ce gros salaire du club n’a réussi que deux matchs sur 25 ! Il avait paraît-il de bonnes stats à Lille. Les stats, ou le fléau du foot moderne ! On le disait irrégulier, il a rectifié le tir pour devenir régulier, mais dans la médiocrité. Le projet du président Labrune fait désormais moins rêver. C’est l’hiver et c’est moche un camping en hiver. Déjà qu’en été… Cinq mois pour se redresser. Mettre en place une politique sportive enfin efficace. Revenir sur Lille ou sur Monaco, peu importe, mais revenir dans la course. Trouver un coach, un vrai, un bon. Un mec avec un projet, c’est à la mode les projets. Avancer, faire une belle remontée. Au minimum avoir des regrets avant le prochain été... »

TROIS PROCHAINS MATCHS CAPITAUX

Avec deux solides matchs nuls face à l’OL (2-2) et aux Girondins Bordeaux (2-2), l’OM aura l’occasion de confirmer son léger retour en forme sous les ordres de José Anigo, avec un deux prochaines rencontres à sa portée. Avec un déplacement à Evian-TG et la réception de Valenciennes, les coéquipiers de Mathieu Valbuena pourraient s’offrir six précieux points pour la suite de la saison et la course aux places qualificatives à la Ligue des Champions. D’autant que l’OM poursuivra avec un périlleux déplacement au Stade Louis II face à l’AS Monaco

Articles liés