Accès direct au contenu

Foot - OM

OM - Polémique : Quand Michel ironise sur les critiques…

Alors que l’OM traverse une période difficile, Michel a répondu d’une étonnante manière en conférence de presse.

Incapable de remporter la moindre rencontre à domicile en Ligue 1 depuis le 13 septembre dernier et un succès contre Bastia (4-1), l’Olympique de Marseille traverse une période plus que délicate. Seulement 11es du championnat avec seulement six points d’avance sur la zone rouge, les Phocéens sont en grande difficulté et Michel est très régulièrement critiqué pour le jeu proposé. Devant les médias, il a d’ailleurs préféré ironiser sur cette situation.

« Je ne suis pas Harry Potter »

« L’absence de jeu ? C'est vrai, qu'est ce qu'on peut dire ? Ceux qui critiquent ont sans doute de bonnes idées, et ils seraient peut-être capables de les mettre en pratique. Ils seraient capables de choisir entre treize joueurs, dont deux qui étaient malades. Sans doute que ces personnes trouveraient des solutions, mais moi, je ne cherche pas d'excuses. Je fais mon travail du mieux possible, et comme m'a dit un joueur ce matin, je ne suis pas Harry Potter », explique l’entraîneur de l’OM en conférence de presse.

« Parfois, en travaillant, on n'a pas les résultats voulus »

« Ce qui m'agacerait vraiment, ce serait que mes joueurs ne m'écoutent pas, qu'il y ait une mauvaise ambiance, qu'en privé et en public, ils parlent mal de nous, et qu'on ne travaille pas ensemble. Que les gens parlent de nous, c'est normal, c'est la condition humaine. Nous avons un chemin en tant qu'entraîneur, il y a les résultats qui ne nous donnent pas toujours raison. Parfois, en travaillant, on n'a pas les résultats voulus. Avec tout mon respect, à tous ceux qui ont leur opinion et qui nous critiquent, je leur proposerai deux choses, venir faire le travail ici, moi, je ne les critiquerais pas, et je leur donnerai la possibilité de choisir le meilleur entraîneur du monde pour venir ici. Peut-être que le résultat ne serait pas le même », ajoute-t-il.

Articles liés