Accès direct au contenu

Foot - OM

OM - Malaise : Labrune monte au créneau et envoie un message fort au vestiaire !

Alors que l’OM connaît une saison en dents de scie, Vincent Labrune avoue que les mauvais résultats ne sont pas forcément dus au travail de Michel et tente de remobiliser son vestiaire.

Si l’OM reçoit ce dimanche l’ASSE pour le compte de la 27e journée de Ligue 1, les Olympiens occupent une pâle 11e place au classement. Des résultats décevants depuis le début de la saison. Le club a été vite sous pression après le départ-surprise de Marcelo Bielsa début août, mais Vincent Labrune a donc décidé de donner les clés du jeu à Michel pour essayer de vite faire oublier l’Argentin. Rien n’y fait, les Phocéens semblent peiner, mais le président de l’OM n’accable pas son entraîneur.

« Je suis loin de l’accabler »

« J’intègre les conditions dans lesquelles il est arrivé, je suis loin de l’accabler. J’avais insisté sur la notion de spectacle en août, mais j’ai compris qu’il choisisse de sécuriser son jeu à l’automne, après une série de mauvais résultats. En janvier, j’ai trouvé certaines critiques injustes, nous avons subi une hécatombe de blessures », avoue ainsi Vincent Labrune dans des propos accordés ce dimanche dans les colonnes de L’Équipe.

« Terminer dans les cinq premiers »

« Avant OM-Guingamp, on avait à peine onze pros valides, j’ai même dit à mon homologue breton, Bertrand Desplat, que le mieux qui puisse nous arriver était ce 0-0.Tout le monde est là, on n'a plus d'excuses. On a largement l'équipe pour terminer dans les cinq premiers, l'objectif du club. C'est le moment de vérité », explique également le président de l’OM pour le quotidien sportif, tentant donc de mobiliser le vestiaire phocéen avant ce choc contre l'ASSE

Articles liés