Accès direct au contenu

Aveux

OM : Robben donne une leçon à Valbuena

Valbuena n’est pas seulement buteur. C’est surtout un excellent simulateur. Contre Lorient, samedi dernier, le petit vélo marseillais a offert, en plongeant, un coup-franc victorieux. Si le protégé de Didier Deschamps ne s’est pas excusé, Robben, épinglé pour les mêmes faits hier, a fait son mea-culpa.

Après sa simulation, Valbuena remettait en cause l’arbitre, en négligeant, sciemment, son numéro d’illusionniste : « On est dans le temps additionnel. Mon objectif, c’est d’aller au bout de l’action. Je passe ma jambe devant le défenseur. Je tombe. L’arbitre peut siffler comme ne pas siffler. Il est juste à côté ».

Hier, le Bayern affrontait Bochum, formation de deuxième division pour le compte de la coupe d’Allemagne. S’ils se sont finalement imposés (2-1), les Bavarois ont du puiser dans leurs réserves. Arjen Robben s’est même rendu coupable d’une grossière simulation pour forcer la décision (le défenseur le touche mais Arjen ne trébuche qu’après-coup). Pas aussi dupe que l’homme en noir de Marseille Lorient, l’arbitre du soir a offert au milieu de terrain une petite biscotte.

Et Robben, contrairement à Valbuena, a reconnu sa faute : « Il y avait peut-être penalty mais j'aurais dû tomber plus tôt. Je ne dois pas faire ça et je m'en excuse ». Pigé, Mathieu ?