Accès direct au contenu

Cultiver sa différence

OM Morel préfère le Kangoo à la Porsche

Si certains joueurs s'éparpillent entre restos et boites de nuit, Jérémy Morel est un mec sérieux, qui passe son temps-libre à bricoler et à rêvasser de sa Réunion d'origine. Ennuyeux, quoi.

Aujourd’hui, les conversations des footballeurs professionnels tournent principalement autour des belles voitures, des jeux vidéo et d’autres futilités à la mode. Alors, quand on s’appelle Jérémy Morel et qu’on regorge de simplicité, l’intégration ne doit pas être facilitée. Oui, la vie de Jérémy est calme. Loin, très loin de la norme en vigueur dans le football professionnel. Quand ses coéquipiers raffolent de hip-hop, Jérem écoute « Séga Maloya ! Chansons typiques de la Réunion, rythmées ! Et les coéquipiers en ont eu un aperçu pendant le bizutage ! » Et quand Gignac et Valbuena se testent sur Fifa 2012, Morel « ne joue pas aux jeux vidéos, désolé ».

« Renault Kangoo rallongée »

Aujourd’hui, tous ont leur page officielle sur les différents réseaux sociaux. Là encore, Morel se différencie : « Non ça ne m'intéresse pas, j'aime bien être tranquille et c'est le genre de truc où tu es obligé de t'exposer, je préfère qu'on me laisse tranquille ». Enfin, et c’est la le plus beau. Quand Lucho arrive à la Commanderie en Porsche, que Valbuena débarque avec son Hummer, l’ancien lorientais lève le voile sur la voiture de ses rêves : « Renault Kangoo rallongée ! C'est ma voiture, idéale pour les randos. Pour la voir, il faut venir au centre Robert Louis-Dreyfus ».

Oui, c’est un gouffre qui sépare Marseille et Lorient.