Accès direct au contenu

Malchanceux

OM : les petits malheurs de Cheyrou

Titulaire indiscutable ces dernières semaines, Benoît Cheyrou avait été laissé au repos sur le banc par Didier Deschamps ce soir contre Valenciennes (1-1). Mais la sortie sur blessure d'Alou Diarra a contrarié ses plans. Entré à la pause, Cheyrou a été particulièrement malchanceux...

Toujours présent sur les quatre tableaux, l’OM s’apprête à enchaîner les matchs dans les prochains jours. Didier Deschamps avait ainsi décidé de faire tourner quelque peu son effectif ce soir contre Valenciennes (1-1), laissant notamment César Azpilicueta, Jérémy Morel, Benoît Cheyrou et Brandao sur le banc.Homme-clé de l'entrejeu marseillais ces dernières semaines, Cheyrou a finalement fait son entrée en jeu plus tôt que prévu. Dès le retour des vestiaires, en remplacement d’Alou Diarra, buteur en début de match (17e), mais touché au pied droit juste avant la mi-temps. Malheureusement pour lui, son entrée sur le terrain a coïncidé avec le retour en force de Valenciennes, notamment au milieu de terrain, jusque-là propriété de Charles Kaboré et Alou Diarra, très bons à la récupération. 

Cheyrou fautif sur l'égalisation de VA

Face à VA, la technique de Cheyrou s’est effectivement avéré être largement moins efficace que l’impact physique d’un Diarra retrouvé. L’ancien Auxerrois est surtout fautif sur l’égalisation de Valenciennes pour avoir mal repoussé un corner de Gaël Danic dans les pieds de Gil. Opportuniste, le défenseur brésilien ne s’est pas fait prier pour inscrire son premier but en Ligue 1 (51e). Derrière, Cheyrou, très présent comme à son habitude, a tout fait pour se refaire. Mais en vain, le mal était fait. Il a même empêché Brandao en fin de match d’inscrire le but de la victoire, le gênant sur un centre parfait d’André Ayew alors que le Brésilien, encore une fois très bon ce soir, était en bien meilleure position (83e). Ce n’était décidément pas sa soirée. Celle de l’OM non plus.  

Articles liés