Accès direct au contenu

Foot - Mercato - ASSE

Mercato - ASSE : Pourquoi l’ASSE souffre encore de son dernier mercato estival

Valeureuse dimanche soir au Parc, l’ASSE a subi les assauts parisien (2-0). Les Stéphanois ont notamment affiché de criantes lacunes en attaque…

L’ASSE n’a pas fait le poids dimanche soir au Parc des Princes (2-0). Bête noire du PSG depuis l’arrivée des Qataris, l'ASSE n’a rien pu faire face à la puissance collective parisienne. L’ASSE a également souffert de son manque de talent offensivement. Privés de Romain Hamouma, diminué physiquement, les Verts ont montré de grosses carences individuellement en attaque. Et ce n’est pas la première fois… L’ASSE paye toujours son dernier mercato estival. Explications. 

Mercato - ASSE : L’ASSE doit-elle revoir sa stratégie pour Ruffier ?

BRANDAO EST TROP LIMITÉ TECHNIQUEMENT

Quatrième de Ligue 1, l’ASSE semble pourtant supérieure au LOSC, troisième, dans le jeu. Collectivement, l’ASSE est plus solide mais aussi plus joueuse. Seulement, les Stéphanois ont un gros déficit d’efficacité. Les deux attaquants de pointe de l’ASSE (Brandao, Mevlüt Erding) n’ont inscrit que huit buts à eux deux en Ligue 1 cette saison avec les Verts. C’est peu pour un candidat au podium. Titularisé lors de huit des derniers matchs de Ligue 1, Brandao pèse sur les défenses adverses mais est très limité techniquement. L’attaquant brésilien peine à faire la différence balle au pied. Et cela complique largement la tâche des stéphanois. Mais Christophe Galtier a-t-il d’autres solutions ?

L’ASSE A MAL ANTICIPÉ LE DÉPART D’AUBAMEYANG

É manque clairement à l’ASSE. L’attaquant gabonais a inscrit 35 buts en Ligue 1 avec l’ASSE lors des deux dernières saisons. Si l’ASSE a encore progressé collectivement cette saison, si l’ASSE fait preuve d’encore un peu plus de maitrise au cours de ses rencontres, l’ASSE n’a pas « remplacé » son buteur vedette. L’ASSE a tergiversé et remplacé Aubameyang, dont le départ était prévisible depuis plusieurs mois, seulement le 2 septembre 2013 par Mevlüt Erding. Dans l’urgence, l’ASSE s’est rabattue sur Erding. Particulièrement inspirés lors des derniers mercatos (depuis 2010), les dirigeants stéphanois ont mal géré l’après-Aubameyang. Ils vont peut-être voir filer la troisième place, qui leur tendait pourtant les bras cette saison, à cause de cette gestion difficile du remplaçant d’Aubame.

Articles liés