Accès direct au contenu

Les Nasri de l’avenir

Anigo devoile les futurs cracks de l’OM

Avec la construction du nouveau stade et une masse salariale qui a explosé en 2010, l'OM compte sur la formation pour les prochaines années. José Anigo a déjà une idée sur les futurs cadres du club olympien.

L'incorporation des jeunes formés au club au sein du groupe pro. Rennes, Sochaux ou encore Monaco sont coutumiers du fait mais quid de Marseille ? «L’avenir de l’OM passera forcément par ça, si ça se fait ailleurs, ça doit également être le cas chez nous, on en est capable» , a assuré José Anigo sur le plateau d'OM TV vendredi. Le directeur sportif de l'OM compte donc développer le centre de formation du club, plutôt mal classé actuellement (22ème centre de formation de France), sachant que les finances olympiennes seront bien amputées dans les saisons à venir notamment avec la rénovation du Vélodrome .

Omrani et Lowinsky futurs cracks

Mais le directeur sportif du club olympien a tout de même assuré que la relève était déjà en marche et n'a pas hésité à citer quelques noms : «On a de bons joueurs qui arrivent, avec tout d’abord les deux frères Ayew, mais aussi Omrani qui suit derrière et qui me paraît être le plus près des pros. On peut aussi en citer un comme Lowinsky, mais il y en a encore 6 ou 7 derrière» a-t-il détaillé, en pensant notamment à la «très prometteuse» génération des U17.