Accès direct au contenu

Foot - Real Madrid

Real Madrid : Super Ligue, Pérez... Le gros coup de gueule de Zidane !

Présent en conférence de presse en marge de la demi-finale aller de la Ligue des Champions contre Chelsea, Zinedine Zidane s'est notamment prononcé sur la Super Ligue et les rumeurs de sanctions à l'encontre du Real Madrid. Un sujet qui semble visiblement agacer le technicien français.

Une semaine après le séisme provoqué par le lancement d'une Super Ligue par 12 clubs européens, le retombées peuvent encore être importante. Notamment contre le Real Madrid. Le club merengue, comme le FC Barcelone, ne s'est d'ailleurs pas encore officiellement retiré du projet et Florentino Pérez ne cesse de s'opposer à Aleksander Čeferin, président de l'UEFA. La patron du club merengue est bien décidé à mener à bien d'une façon ou d'une autre la Super Ligue, mais cela pourrait avoir des répercussions. En effet, le Real Madrid pourrait subir des sanctions de la part de l'UEFA allant de l'amende à l'exclusion de la Ligue des Champions la saison prochaine. En attendant, les Merengue seront bel et bien sur la pelouse mercredi soir pour y défier Chelsea en demi-finale aller de la C1. Présent en conférence de presse, Zinedine Zidane a d'ailleurs été relancé sur la Super Ligue. « Nous avons un match demain. Je suis désolé, mais je ne vais pas vous répondre », lance-t-il dans un premier temps.

Zidane s'agace 

Toutefois, l'entraîneur du Real Madrid n'est pas resté muet très longtemps à ce sujet. Interrogé sur la possible exclusion du club merengue de la prochaine Ligue des Champions, Zinedine Zidane s'agace : « C'est absurde de penser que nous ne serons pas en Ligue des champions l'année prochaine. Tout a été dit. On dit souvent que si l'année prochaine nous ne sommes pas en Ligue des champions... Ce que nous devons garder en tête, c'est le match de demain. Comme nous ne le contrôlons pas, il y aura beaucoup de discussions. Mon opinion est que nous voulons voir Madrid dans la prochaine Ligue des Champions. » Mais ce n'est pas tout. En effet, dans la foulée, le technicien français a été relancé sur son éventuel crainte d'un arbitrage en la défaveur du Real Madrid compte tenu de son opposition à l'UEFA. « Nous nous préoccupons du terrain. L'arbitre va faire son travail. Nous devons seulement penser à jouer au football. Si nous entrons dans l'idée que ce qui est dit va nous nuire, c'est foutu, nous allons tout foutre en l'air. Nous allons tout donner de la première à la 90e minute. Le reste, nous ne nous en mêlerons pas », ajoute Zidane d'un ton toujours agacé avant d'envoyer un message à Florentino Pérez, en pleine tourmente depuis l'abandon du projet Super Ligue : « Le président sait ce que je ressens dans mon cœur. Nous sommes ici pour préparer le match de demain. » Le ton est donné.

Articles liés