Accès direct au contenu

Foot - Barcelone

Ballon d’Or : L’année 2013 de Leo Messi

Après plusieurs années de rêve, Leo Messi n’a pas tout le temps été à son avantage lors de l’année 2013. Blessé à de nombreuses reprises, l’Argentin a également douté. Le bilan.

Leo Messi, 26 ans, est humain. Depuis plusieurs saisons, l’attaquant du FC Barcelone régnait sans partage sur le football mondial. Quadruple tenant du titre du Ballon d’Or (2009, 2010, 2011, 2012), l’international argentin était clairement au-dessus du lot, multipliant les buts et les prestations de très haut niveau. Il a également collectionné les trophées avec son club de toujours le FC Barcelone. Seulement, 2013 a rappelé que Leo Messi pouvait aussi avoir quelques moments de doute. Rien ne semblait pouvoir arrêter l’Argentin avant 2013. C’est incontestablement l’année la plus difficile de sa carrière.

Ballon d’Or : Les 5 raisons qui prouvent que Cristiano Ronaldo est meilleur que Messi

UNE SUCCESSION DE BLESSURES…

Leo Messi va sans doute perdre son trophée du Ballon d’Or, le 13 janvier 2013. Cristiano Ronaldo, son éternel rival du Real Madrid, est le grand favori pour lui succéder. Leo Messi, sur son talent, est toutefois finaliste. Messi est le troisième meilleur buteur de l’année derrière Cristiano Ronaldo et Zlatan Ibrahimovic. L’année a pourtant été compliquée pour l’international argentin. Jamais, il n’avait autant été touché par les blessures. Il s’est blessé à six reprises lors de l’année 2013, toujours à la cuisse. La première fois, c’était au Parc contre le PSG en quart de finale aller de la Ligue des champions. Le plus gravement, c’était début novembre, en Liga. Le joueur du FC Barcelone n’avait jamais connu autant de pépins physiques jusqu’à présent.

… ET DES AFFAIRES EXTRA-SPORTIVES

Leo Messi a égalément fait les gros titres des rubriques faits divers. Sa famille a été directement liée à des affaires de fraude fiscale, de blanchiment d’argent et cela a forcément touché l’attaquant argentin. Messi, très discret sur sa vie privée, n’a pas l’habitude d’apparaître ailleurs que dans la presse sportive. Le champion a douté. Un départ du FC Barcelone, inconcevable ces derniers mois, a même été envisagé. Un signe du malaise de l’Argentin en fin d’année 2013 à Barcelone, où il était tant chouchouté depuis ses débuts. Les premières critiques négatives sont apparues. Le PSG, qui dispose de gros moyens financiers, suit notamment la situation de l’attaquant de près. En 2014, avec notamment la Coupe du monde, Leo Messi a l’occasion d’effacer l’année la plus difficile de sa carrière.

Articles liés