Accès direct au contenu

Foot - Équipe de France

Équipe de France : « Quand il y a Cristiano Ronaldo en face, il y a beaucoup de choses à perdre »

Avant le tirage au sort des barrages du Mondial 2014 qui aura lieu ce lundi à 14h, plusieurs anciens internationaux ont évoqué les adversaires des Bleus.

« C’est l’équipe à éviter. Quand il y a Cristiano Ronaldo en face, on a beaucoup de choses à perdre ». D’entrée, dans les colonnes du Parisien, Robert Pires place le contexte. Selon l’ancien Gunner, la sélection portugaise est à éviter. Une tendance confirmée par Maxime Bossis : « Et il n’y a pas que CR7. Cette équipe compte beaucoup de grands joueurs, comme Nani par exemple. Les Portugais sont des spécialistes des barrages. Ils en ont déjà disputé à deux reprises, en 2010 et en 2012, en battant la Bosnie. Ils savent gérer ce genre de matchs à pression. »

PAS SI REDOUTABLE ?

Si certains craignent le Portugal, d’autres observateurs relativisent, à l’image d’Alain Giresse : « Le Portugal est barragiste, non ? C’est bien qu’elle n’est pas si redoutable que cela. » Le débat a ensuite tourné autour des autres adversaires potentiels de l’équipe de France, à savoir la Croatie, l’Ukraine et la Grèce.

« ELLE PEUT BATTRE N’IMPORTE QUI »

« Les Croates aussi sont à éviter, indique Pires. Car on n’a rien à leur apprendre sur le plan technique. Nous avons un avantage psychologique sur les Ukrainiens, nous les avons battus deux fois de suite, en amical et à l’Euro 2012 ». De son côté, Alain Giresse semble du même avis : « La Grèce n’est pas très sexy mais elle est embêtante à jouer. Je dirais donc l’Ukraine. Ils ont un jeu plus direct que la Croatie et le Portugal, et qui est donc plus à notre portée. » Pour Bossis, l’interrogation est ailleurs : « Que ce soit le Portugal ou un autre, la principale interrogation concerne les Bleus. Quelle équipe verra-t-on en novembre ? Si c’est celle séduisante des deux derniers matchs, elle peut battre n’importe qui. »

Articles liés