Accès direct au contenu

Foot - Équipe de France

Équipe de France : « Il faudra une équipe de guerriers »

Robert Pirès & Rudi Garcia

Alors que suite à la défaite de vendredi soir en Ukraine les chances de qualification de l’équipe de France pour le Mondial au Brésil sont faibles, de nombreux observateurs pensent les Bleus capables d'inverser la tendance.

Jamais une équipe n’a remonté un retard de deux buts lors d'un match retour des barrages. Une statistique qui donne une indication sur la complexité de la tâche qui attend les Bleus mardi au Stade de France. En effet, les hommes de Didier Deschamps vont devoir afficher un autre visage que vendredi à Kiev lors de leur défaite contre l’Ukraine pour inverser la tendance. Cependant il y encore des raisons d’y croire.

« IL FAUT Y CROIRE »

« On a les moyens, mais on n’a plus de joker. Il faudra une équipe de combattants, de guerriers. Il faut y croire. Le football a cela de particulier que l’on peut encore inverser la tendance, a confié Rudi Garcia ce dimanche dans Stade 2. On fait ce métier pour jouer ce genre de match qui arrive mardi, pour montrer à tout le monde qu’on est là, qu’on représente la France et qu’on a envie. On joue en bleu, pour les Français, ceux qui sont au Stade de France et les millions de téléspectateurs. »

« NOUS N’EN SOMMES QU’À LA MI-TEMPS »

« J’y crois, je vous le répète, nous avons été confrontés à cette situation et ce n’est pas terminé. Nous n’en sommes qu’à la mi-temps. Certes nous perdons 2-0, mais ce que je demande au public du Stade de France, c’est de bien soutenir cette équipe, a ajouté Robert Pirès. Ce sera dur, stressant, compliqué par moments, mais les joueurs auront besoin de soutien. A l’issue de cette rencontre on fera un bilan et je compte sur vous pour analyser cette campagne dès mercredi. »

Articles liés