Accès direct au contenu

Foot - Équipe de France

Amical - France/Serbie : Les notes des Bleus !

Paul Pogba & Raphaël Varane

Vous avez raté le nul de l’équipe de France face à la Serbie ce dimanche soir (1-1) ? Le 10 Sport vous propose un compte-rendu détaillé sur la prestation des Bleus. Voici les notes du match.

Lloris (5) : Le capitaine des Bleus n’a quasiment rien eu à faire mais il a bien négocié les rares ballons qui trainaient dans sa surface de réparation même si son jeu au pied reste perfectible. Auteur de quelques bons arrêts en seconde période (63e, 67e), il ne peut pas grand-chose sur l’égalisation de Kolarov (80e).

Digne (5,5) : Le successeur désigné de Patrice Evra s’est montré à son avantage. Toujours très entreprenant offensivement, il a fait montre d’une bonne entente avec Rémy Cabella qui a pu profiter de sa disponibilité pour créer des décalages. Il doit en revanche progresser défensivement même s’il a plutôt bien tenu son couloir.

Varane (7) : Fidèle à lui-même, le défenseur du Real Madrid a fait étalage de toute sa classe. Particulièrement serein dans ses interventions, il a coupé de nombreuses trajectoires et fait bénéficier toute l’équipe de son sens inné de la relance. Propre.

Mathieu (6) : Préféré à Mamadou Sakho, le nouveau défenseur du Barça n’a pas failli. Solide et attentif, il a signé quelques bonnes interventions en s’appliquant à limiter les prises de risque et a éteint l’ancien Nantais Filip Djordjevic. Une prestation intéressante qui mérite qu’on le revoie sous le maillot bleu dans les prochains mois.

Sagna (4) : Les Serbes sont beaucoup passés par son côté en début de match et l’ont forcé à défendre, d’où un apport offensif moindre que son pendant côté gauche. Auteur d’un ou deux centres intéressants, il a trop peu pesé sur le sort de la rencontre et provoqué quelques coups francs dangereux pour la Serbie. Largement à la traîne par rapport à Mathieu Debuchy.

Cabaye (5) : Son rôle de sentinelle ne lui autorise guère de fantaisies mais il s’est appliqué à récupérer les ballons et à assurer la première relance. À l’instar de ses récentes prestations avec le PSG, il ne semble pas avoir encore atteint son pic de forme et n’a donc pas eu son rayonnement habituel devant la défense.

Pogba (7) : Le nouveau patron des Bleus, c’est lui. Opportuniste pour ouvrir le score seul au deuxième poteau après un corner de Cabella dévié par Sissoko, son 4e but avec l'équipe de France, il a idéalement lancé les Bleus. Toujours aussi à l’aise techniquement, il est insaisissable et provoque des fautes en pagaille. Auteur de quelques gourmandises comme cette perte de balle sur un contre intéressant (32e), il a également réussi à apporter le danger comme en atteste cette énorme percée balle au pied conclue par une bonne frappe (57e). Remplacé par Blaise Matuidi (74e).

Schneiderlin (5) : Très à l’aise défensivement, le joueur de Southampton a réussi quelques tacles bien sentis et coupé bon nombre de trajectoires. En revanche, son apport offensif est quasi nul même s’il s’est distingué par un jeu long extrêmement précis.

Cabella (6) : Titularisé en lieu et place d’Antoine Griezmann, le nouveau joueur de Newcastle n’a pas compté ses efforts et tenté de provoquer en permanence la défense serbe. Auteur de quelques bons débordements et de centres intéressants, il a pris énormément de coups mais n’a pas toujours obtenu gain de cause auprès de M. Stark. Pas toujours juste dans son jeu de passes, il a eu le mérite de persévérer et s’est procuré quelques occasions (46e, 58e) mais n’a pas trouvé la faille. Remplacé par Alexandre Lacazette (62e).

Sissoko (4) : Un match particulièrement discret pour l’ancien Toulousain qui n’a pas réussi à faire parler sa puissance face à des Serbes présents dans le duel. Une prestation très en-deçà de celle qu’il avait proposée face à l’Espagne où il avait été l’un des meilleurs Français sur le terrain. Remplacé par Mathieu Valbuena (82e).

Rémy (4) : Titularisé à la pointe de l’attaque, il n’a pas réussi à faire oublier Karim Benzema qui, quand il ne marque pas, à au moins le mérite de faire jouer ses coéquipiers. Auteur de quelques bons appels en début de match, il a été trop rarement servi et a vendangé les rares occasions qu’il s’est procuré, à l’image de ce tir manqué sur un service parfait de Cabella (56e). Remplacé par Karim Benzema (60e). 

Articles liés