Accès direct au contenu

Ils ont la cote

Ces Français qui émerveillent le Barça

Koscielny-M'Vila

Laurent Koscielny, Etienne Capoue, Yann M’vila, Yohan Cabaye… Malgré un Euro raté, les Français ont la cote au Barça. Discrets sur le marché des transferts pour le moment, les Blaugrana, qui cherchent un défenseur et un milieu défensif, n’ont pas dit leur dernier mot. Et c’est bien un Tricolore qui pourrait débarquer en Catalogne.

Laurent Koscielny
Devenu incontournable à Arsenal, en passe de l’être en équipe de France, Laurent Koscielny a pris du galon cette saison. Les dirigeants des Gunners l’ont bien compris et ont ouvert, ces derniers jours, comme révélait dans Le 10 Sport du 12 juillet, des discussions en vue d’une prolongation de contrat (2 ou 3 ans) avec réévaluation salariale à la clé. Surtout, si le club londonien s’est soudainement manifesté, c’est qu’il a été alerté que plusieurs grands clubs européens commençaient à prendre position sur le Français. Après l’Inter Milan, qui a approché le conseiller de l’ancien Lorientais, comme nous vous le révélions dans Le 10 Sport du 28 juin, le Barça est également venu aux nouvelles récemment. Nous vous en parlions dans Le 10 Sport du 12 juillet, le quotidien catalan Mundo Deportivo vient aujourd’hui confirmer l’information. Toujours à la recherche d’un défenseur central pour assurer la succession de Carles Puyol, les dirigeants blaugrana étudieraient la possibilité de faire une offre à hauteur de 18 millions d’euros pour l’international français. Son profil (technique, rapide, avec un très bon jeu de relance) correspond en tout cas très bien au jeu barcelonais.

Etienne Capoue
« On espère le conserver, mais s’il y a une offre qui ne se refuse pas, comme ça a été le cas pour Daniel Congré, le président a toujours été clair à ce niveau-là. » Alain Casanova, dans les colonnes du 10 Sport du 5 juillet, a également été clair sur le sujet : un départ d’Etienne Capoue cet été est tout à fait envisageable. En cas de belle offre, le TFC ne le retiendra pas en tout cas. Ça tombe bien, de nombreux clubs suivent de très près le milieu défensif toulousain, également capable d’évoluer en défense centrale : l’Inter Milan, l’AS Roma, l’Atletico Madrid, Arsenal, Tottenham et… le Barça, qui souhaite en faire le remplaçant de Seydou Keita. Voilà longtemps que les dirigeants blaugrana ont un œil attentif sur l’international espoirs de 24 ans. En 2010, après le départ de Yaya Touré à Manchester City, ils avaient même un temps envisagé de le remplacer par Capoue. Après cinq saisons et 162 matchs en Ligue 1, il est désormais temps pour lui de s’aguerrir ailleurs pour franchir un cap et faire, enfin, son apparition chez les Bleus. Sa polyvalence et son prix (on parle de 15M€) plaident pour lui, son inexpérience un peu moins...

Yann M’Vila
Encore plus que pour Etienne Capoue, le futur de Yann M’Vila est écrit. L’international français, qui a un bon de sortie, ne devrait plus porter le maillot du Stade Rennais cette saison. C’est en tout cas son souhait, après trois saisons pleines en Ligue 1. On parle beaucoup de lui en Angleterre (Arsenal) et en Italie (Inter Milan), mais un peu moins en Espagne, où il rêve de jouer. Le Barça, qui le suit depuis plusieurs mois, continue toutefois de garder un œil attentif et reste à l’affût. Même si, contrairement à Etienne Capoue et Javi Martinez, il a le désavantage de ne pas pouvoir jouer en défense centrale, ce que recherchent prioritairement les Catalans. Quoi qu’il en soit, Pep Guardiola appréciait déjà beaucoup son abatage au milieu, sa capacité à se porter vers l’avant et sa qualité de passe, Tito Vilanova, son successeur, est sur la même longueur d’onde. S’il est plus cher qu’Etienne Capoue (20M€), Yann M’Vila a surtout l’avantage de connaître le niveau international même si son Euro, notamment sa prestation face à l’Espagne, n’a pas été des plus convaincants.

Yohan Cabaye
C’est pour le moment la piste la plus en retrait, mais certainement la plus flatteuse pour Yohan Cabaye, qui intéresse plutôt Manchester United et Tottenham. Les dirigeants du Barça appréciaient déjà le profil de l’ex-Lillois, mais l’Euro a définitivement permis au milieu de Newcastle, qui considère Xavi comme un modèle, de les séduire. D'après AS, il serait même devenu depuis l'Euro la priorité des Catalans. « Il a un style de jeu pour la Liga et pour le Barça, confirme Philippe Montanier, entraîneur de la Real Sociedad, dans Le 10 Sport du 12 juillet. C’est un relayeur qui est offensif, qui a beaucoup d’activité et qui défend beaucoup. » Pour l’instant, les recruteurs catalans suivent son évolution de près, mais ils n’ont pas encore pris de contact concret. Reste que le milieu de terrain blaugrana est déjà bien fourni et que la Masia ne cesse de promouvoir des jeunes imprégnés de la philosophie « Barça » chaque année.