Accès direct au contenu

Vengeance

Anzhi : Etoo fracasse Lizarazu

Malgré la trêve de trois mois qu’il doit traverser à l’Anzhi, Samuel Eto’o est fatigué… par les mauvaises langues qui parlent sur son compte. Sa cible n°1 : Bixente Lizarazu.

Samuel Eto’o a crevé l’abcès. Accusé d’avoir signé à l’Anzhi Makhachkala juste pour l’argent et non pour le challenge sportif, l’attaquant camerounais a tenu à clarifier sa situation une bonne fois pour toutes.

« Fatigué d’entendre les donneurs de leçon »
« Je suis un peu fatigué d’entendre les donneurs de leçon, ceux qui m’accusent d’avoir accepté le salaire sans penser au reste, explique-t-il sobrement à nos confrères de France Football. Avant de s’en prendre nommément à Bixente Lizarazu, qui fait partie de ceux qui ont émis des doutes sur sa signature en Russie : «Et lui, quand il est passé de l’Athletic Bilbao au Bayern Munich, c’était seulement parce que l’Allemagne lui plaisait plus que l’Espagne ' » Pas sûr qu'Eto'o, qui avait fait quelques piges ces derniers mois à Téléfoot, où officie désormais Lizarazu, n'y revienne de bonté de coeur...

Articles liés