Accès direct au contenu

Tennis

Tennis - Coupe Davis : Le mea culpa de Yannick Noah après les deux premiers simples !

Alors que les Serbes et les Français sont au coude à coude (1-1), Yannick Noah a confié qu’il avait apporté une mauvaise énergie à Lucas Pouille.

Yannick Noah s’est laissé submerger par le stress. C’est en tous les cas ce qu’il a avoué ce vendredi. Pour les deux premiers simples contre la Serbie (demi-finale de Coupe Davis), le capitaine des Bleus a décidé de faire confiance à Lucas Pouille et Jo-Wilfried Tsonga. Si le Manceau s’est facilement sorti du piège Laslo Djere, le natif de Grande-Synthe s’est, lui, incliné lors du match d'ouverture contre Dusan Lajovic. Au micro de beIN SPORTS,Yannick Noah a confié qu’il avait une part de responsabilité dans la défaite de Lucas Pouille.

« C’est moi qui ai refilé mon stress à Lucas Pouille »

« Le premier match était un peu stressant. Personnellement, j’étais stressé. Je pense même que c’est moi qui ai refilé mon stress à Lucas, en fait, vraiment. C’est ce que je lui ai dit. J’étais un peu tendu, je ne sais pas si j’ai bien géré tout ça, mais le résultat, c’est que je l’ai trouvé un peu en dedans. Malgré tout, il a eu des opportunités de revenir dans la partie, mais il y a eu deux-trois balles que l’on n’a pas su bien gérer et ça a tout changé. C’est Jo qui m’a fait réaliser ça. On était en train de jouer, j’étais en train de repartir avec la même énergie et Jo m’a dit : "Ecoute Yann, c’est bon, ne t’inquiète pas, je l’ai le truc, je suis derrière, mais je l’ai, laisse-moi faire, il y a trop d’infos là." Du coup, je l’ai laissé faire, et je n’ai quasiment rien dit jusqu’à la fin du match. Je crois qu’il s’est senti mal pour moi, il m’a fait : "ça va aller Yann" (rires) (…) Jo a tenu la baraque, et en plus de tenir son rang de premier joueur, il a amené une bonne dynamique. On va essayer d’amener une autre énergie et le capitaine va essayer d’être meilleur », avoue Yannick Noah.  

Articles liés