Accès direct au contenu

Omnisport

Omnisport : Barton, Rooney, Aulas… Les 5 tweets les plus improbables des sportifs !

Twitter est devenu un véritable outil de communication pour les sportifs aujourd’hui. Certains ne relayent que leurs exploits sur le terrain, d’autres n’hésitent pas à parler de l’actualité. Revue de tweets.

Twitter est devenu l’un des modes de communication préférés des sportifs. Mais parfois, cela peut clasher. Et pas seulement sur le sport. En juillet 2014, l’ancien joueur de l’OM, Joey Barton, très actif sur le réseau social, donne son avis sur le conflit israélo-palestinien. « Si c’était un autre pays qu’Israël, l’occident interviendrait. Cela ne peut plus continuer. Des enfants innocents sont massacrés. Cela doit s’arrêter », lâche Barton. Réponse de Yossi Benayoun : « Mec, certaines choses ne pourront jamais changer, tu as été stupide et tu resteras stupide toute ta vie… Gênant ! ». Amaury Leveaux, le nageur français, a été moqué sur Twitter suite à son tweet après le décès de Nelson Mandela : « I have a dream ». Leveaux a confondu Nelson Mandela et Martin Luther King.

Omnisport : Top 5 des exploits des sportifs français en 2014 !

QUAND ROONEY CLASHE UN FAN DE LIVERPOOL !

En mars 2013, Joey Barton s’était attaqué à Pierre Ménès « Je ne sais pas comment vous pouvez parler de football? Il est temps pour vous de vous taire et peut-être d'essayer la salade... ». Jean-Michel Aulas, le président de l’OL, était un temps très actif sur Twitter. « Vous n'y comprenez vraiment rien allez supporter un autre club », lâche-t-il un jour à un fan de l’OL. Wayne Rooney s’est également écharpé avec un fan de Liverpool sur le réseau social. « Rooney tu es une grosse put*, je vais t’écraser la tête avec un club de golf et t’enterrer avec une fourche, gros lard ! », lâche le supporter. « haha, tu sais où je m’entraîne tous les jours, tu n’as qu’à venir », répond Rooney. Avant de poursuivre « Amène ton club fillette, je vais te faire mordre la poussière en moins de dix secondes chrono. Ne dis pas des choses que tu ne feras pas, moi je t’attends ! »

Articles liés