Accès direct au contenu

Omnisport

Natation : Décès de Muffat, attentats à Paris... Yannick Agnel veut en finir avec 2015 !

Si Yannick Agnel avait été touché de près par le décès de Camille Muffat, les attentats à Paris ont rajouté une ligne de plus cette à « année de mer** » selon le nageur français.

Après le décès de Camille Muffat lors d'un accident d'hélicoptère pour une émission de télé-réalité en mars dernier, Yannick Agnel exprimait toute sa peine pour son ancienne coéquipière à Nice. Le nageur était touché de près par cette disparation et lors des Championnats de France en petit bassin à Angers, le Français est également revenu sur les attentats à Paris et veut clairement que l'année 2015 se termine au plus vite.

« Vivement que 2015 se termine »

« Vivement que 2015 se termine, c’est vraiment une année de mer**. J’ai été plus touché émotionnellement, je crois, que je ne l’aurais voulu par tout ce qu’il s’est passé. Maintenant le job, comme vous, c’est de reprendre un peu la vie en cours et de continuer à nager, de continuer à sourire. C’est pour ça que j’essaie d’en parler le moins possible. Mais j’ai été pas mal affecté et j’ai essayé de ne pas en faire des caisses sur les réseaux sociaux non plus ces derniers jours. C’est triste... Je ne suis pas dans les forces spéciales, je ne suis pas parmi les gens qui ont des victimes parmi leurs proches. Je suis juste un Français, je suis peiné et j’ai envie de dire à tous les Français que je les aime et qu’il faut encore une fois se serrer les coudes », confesse Yannick Agnel, dans des propos relayés par Le Figaro. 

Articles liés