Accès direct au contenu

Omnisport

Boxe : L’annonce de taille de l’avocat de Tony Yoka sur sa suspension !

Arnaud Péricard, avocat de Tony Yoka, fera appel de la suspension d'un an infligée à son client par l'Agence française de lutte contre le dopage.

C’est un véritable coup dur pour Tony Yoka. Le boxeur tricolore, vainqueur de ses cinq premiers combats en professionnel, vient d’écoper d’une suspension d’un an de la part de l’AFLD (Agence française de lutte contre le dopage) après avoir manqué trois contrôles antidopage, mais dans les colonnes de L’Équipe ce vendredi, Arnaud Péricard, avocat de Yoka, annonce vouloir faire appel de cette décision.

« Nous allons contester cette décision qui a des fragilités juridiques »

« C’est une décision sévère. Le collège de l’AFLD explique que la logique aurait été deux ans mais que, au regard des circonstances atténuantes, il n’a mis qu’un an. De mon point de vue, l’AFLD oublie deux principes fondamentaux du droit français : la non-automaticité des sanctions et le respect du principe de proportionnalité. La politique de lutte contre le dopage manque de lisibilité. Comment voulez-vous que les gens comprennent que l’on sanctionne plus durement quelqu’un qui a commis des manquements administratifs qu’un autre qui s’apprête à prendre le départ du Tour de France ? Nous allons donc contester cette décision qui a des fragilités juridiques. Tony est déçu. Il considère que sa bonne foi a plutôt été une circonstance aggravante. Ses explications n’ont pas été entendues. Mais il estime aussi qu’un combat, c’est douze rounds et que l’on n’est pas encore dans la douzième reprise », assure Arnaud Péricard.

Articles liés