Accès direct au contenu

Formule 1

Formule 1 : Mercedes fait le point après le nouveau malaise Hamilton/Rosberg !

Vainqueur au Brésil, Nico Rosberg a vu Lewis Hamilton l’éviter après la course. Le pilote britannique n’a pas apprécié les directives de l’écurie.

Auteur de la pole position de justesse devant son coéquipier, Nico Rosberg a résisté sur le circuit d’Interlagos pour s’imposer et valider pour de bon sa deuxième place au championnat du monde. Désireux de décaler sa stratégie pour faire la différence, Lewis Hamilton a dû suivre les instructions de Mercedes et copier celle de Nico Rosberg. Ce qui ne lui a pas plu…

« Le pilote est sujet aux émotions »

Interrogé après la course, Toto Wolff, patron de l’écurie, a mis les points sur les « i » : « Nous avons nos principes, nous avons une stratégie depuis 2013 et cela a bien fonctionné pour nous depuis. Nous ne changerons pas cela. Dans la voiture, vous n’avez pas toutes les informations nécessaires à un moment particulier. Lewis a détruit ses pneus en attaquant trop, cela a poussé Nico à attaquer aussi et il a fallu basculer sur 3 arrêts. Mais partir trop rapidement sur 3 arrêts, comme le voulait Lewis, lui aurait coûté 10 secondes et c’était le risque de laisser Sebastian Vettel lui prendre la 2ème place. Il n’en était pas question. Encore une fois, le pilote, dans sa voiture, est sujet aux émotions. C’est compréhensible. Nous avons des pilotes de caractère, pas des marionnettes, et c’est ce que nous voulons. C’est parfois plus intense à gérer mais ça nous va. Nous allons garder un seul responsable de la stratégie. Le pilote ne peut pas décider de la stratégie de là où il est. On peut le faire mais il reviendra vite à notre méthode quand il verra qu’il perd toutes les courses ! »

Articles liés