Accès direct au contenu

Formule 1

Formule 1 : Le constat amer de Leclerc après le Grand Prix des États-Unis !

Interrogé sur la performance de Ferrai à Austin, Charles Leclerc avoue que ce Grand Prix des États-Unis n’a pas été une réussite pour la firme italienne.

C’est fait ! Lewis Hamilton est officiellement devenu champion du monde de Formule 1 dimanche soir. Une sixième couronne mondiale pour le Britannique, glanée aux États-Unis. Le pilote Mercedes aura profité des défaillances des Ferrari de Sebastian Vettel et de Charles Leclerc. L’Allemand a jeté l’éponge dès le septième tour, alors que le jeune monégasque s'est classé quatrième. Et Leclerc ne retient pas grand-chose de cette course.

« Nous n’étions absolument nulle part »

« Nous n’étions absolument nulle part aujourd’hui (dimanche), je ne sais pas ce qui s’est passé avec les pneus. Dès le début, je ne le sentais pas bien. On a remis un jeu de pneus durs mais cela n’était pas facile du tout avec l’adhérence. Avec les tendres à la fin, ce n’était pas trop mal. Comme Seb a eu un problème de suspension, il y a pas mal de virages où je ne pouvais plus prendre les vibreurs et cela n’a pas aidé. Mais, honnêtement, c’était très compliqué pour nous », confesse Charles Leclerc.

Articles liés