Accès direct au contenu

Formule 1

Formule 1 : L’aveu de Ferrari sur la rivalité entre Vettel et Leclerc !

Directeur de Ferrari, Mattia Binotto explique que les tensions lors du Grand Prix de Russie entre Charles Leclerc et Sebastian Vettel pourraient à nouveau se produire.

Promis à la victoire en Russie, Ferrari est finalement passé à côté, au profit de Lewis Hamilton. La course de la Scuderia aura surtout été animée dès le premier tour avec le dépassement de Sebastian Vettel sur Charles Leclerc, alors que le Monégasque ne s’attendait pas à voir l'Allemand prendre son aspiration. La suite du Grand Prix, finalement abandonné par le quadruple champion du monde, n'aura été qu'une passe d'armes par radio interposée avec son jeune coéquipier. Il n'en fallait pas plus afin de créer des tensions entre les deux hommes, et via Eurosport ce vendredi, Mattia Binotto, patron de l'écurie italienne, estime que cette situation peut se reproduire. Dès le Japon dimanche matin ?

« Ai-je confiance en le fait que ça ne se reproduira pas ? Pas du tout »

« Je les ai vus tous les deux cette semaine. Je pense que nous avons eu des discussions positives, constructives, honnêtes, justes et transparentes avec chacun d'entre eux. Ce qui s'est passé à Sotchi n'est pas si grave, mais c'est certainement quelque chose sur lequel il faut travailler et s'améliorer pour le futur. Mais ai-je confiance en le fait que ça ne se reproduira pas ? Pas du tout. Ce sont deux très bons pilotes. Leur objectif est de gagner pour eux-mêmes, mais je pense que le plus important est que les choses soient claires, justes entre nous, c'est la clé. Je ne pense pas que nous risquions de perdre le contrôle car il y a une différence entre ne pas gérer ses pilotes et au moins avoir l'intention de le faire. Les laisser faire est peut-être une solution, et peut-être que certains le font, notre intention est d'essayer de gérer la situation pour le bénéfice de l'équipe, et ensuite des pilotes », avoue Mattia Binotto.

Articles liés